Point Bourse de la mi-journée

01/06/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient profondément ancrées dans le rouge à la mi-séance. Outre la chute continue du groupe BP au Royaume-Uni, enlisé dans ses problèmes de marée noire aux USA, des statistiques économiques décevantes concernant l'activité industrielle en Chine et en Europe et un rapport inquiétant de la banque centrale européenne concernant le secteur bancaire plombaient les marchés.

Parmi les secteurs en baisse, signalons les sociétés liées aux métaux industriels à l'image de BHP Billiton.

L'indice des ordres d'achats du secteur industriel chinois est passé de 55,7 à 53,9 en mai, en deçà des 54,5 attendus. La Chine est l'un des plus grands consommateurs de ces métaux.

A l'opposé, l'action Ryanair s'envolait.

Sur les 12 mois écoulés, le groupe a dégagé un bénéfice net de 305 millions EUR, contre une perte nette de 169 millions EUR l'année précédente. Ryanair a l'intention de distribuer un dividende extraordinaire pour la première fois de son histoire.

Les hausses sont rares au sein du Bel20.

Tout au plus peut-on signaler la bonne tenue relative du secteur de la grande distribution à l'image de Delhaize et de Colruyt. Les investisseurs ont tendance à se réfugier dans les valeurs défensives en cas de turbulences boursières. KBC Securities a aussi relevé son objectif de cours sur Delhaize de 66 EUR à 70 EUR, citant entre autres les difficultés de son concurrent Carrefour, une hausse anticipée de l'inflation aux USA au second semestre et un taux de change eurodollar favorable.

Le secteur bancaire se distinguait à la baisse, à l'image de Dexia qui fermait la marche au sein du Bel20.

La BCE estime que les banques de la zone euro risquent de devoir grever leurs comptes de 195 milliards EUR de dépréciations supplémentaires d'ici la fin 2011.

Ailleurs, UCB, qui hier avait bénéficié d'un avis favorable de KBC Securities, faisait aujourd'hui les frais d'un avis négatif de la part de Bank of America Merrill Lynch.

Ce dernier réduit son objectif de cours de 38 EUR à 34 EUR.

Le marché des actions américaines était fermé hier pour cause de jour férié.

Sont attendues aujourd'hui des statistiques sur l'activité industrielle pour le mois de mai.

Le prix du pétrole plongeait de 2,07% à 72,44 USD le baril.

Nos partenaires