Point Bourse de la mi-journée

14/09/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Moneytalk

A la mi-séance, les Bourses européennes évoluaient légèrement à la baisse.

Les investisseurs marquaient une pause après les gains significatifs enregistrés hier suite à la finalisation d'une nouvelle réglementation financière internationale. En l'absence de nouvelles majeures, ils attendaient aussi les statistiques américaines sur les ventes de détail cet après-midi.

EUROPE

Le secteur des services d'utilité publique était à la peine en raison d'avis d'analystes défavorables. UniCredit a abaissé son avis sur E.On d'"acheter " à " conserver " et Société Générale son avis sur RWE d'" acheter " à " vendre ".

En revanche, dans le secteur techno, Cap Gemini était à la fête. Le groupe vient de remporter un nouveau contrat auprès du gouvernement britannique offrant à ce dernier des services visant à lui faire faire des économies.

BRUXELLES BAISSES

Dans le secteur bancaire, KBC et Dexia oscillaient entre le vert et le rouge. Ces actions ont largement bénéficié hier du soulagement général que la nouvelle réglementation financière n'est apparemment pas trop contraignante pour le secteur. Banque Degroof soulignait que son impact ne devrait pas être substantiel pour les deux banques belges.

BRUXELLES HAUSSES

Befimmo était bien orienté. Banque Degroof n'a pas modifié son avis sur le titre, mais souligne que la décision apparente de Befimmo de ne pas participer aux enchères pour l'achat de l'ancien quartier général de Vivaqua illustrait la stratégie prudente du groupe de ne pas vouloir acheter des actifs à n'importe quel prix.

Hors Bel20, Quest for Growth évoluait aussi à la hausse. Selon certaines rumeurs, le groupe de capital à risque est en train de remettre ses parts dans Movetis au racheteur de ce dernier, Shire. Ce rachat devrait apporter une plus-value non négligeable à Quest for Growth.

MARCHES US

Le marché des actions américaines a clôturé la séance d'hier sur une note positive, soutenu par de meilleures perspectives économiques et bancaires et une nouvelle fusion/acquisition dans le secteur techno.

MATIERES PREMIERES

Le prix du métal jaune reprenait de la hauteur avec une hausse de 0,77% à 1254,78 USD l'once.

Nos partenaires