Point Bourse de la mi-journée

20/10/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes manquaient de direction en fin de matinée, inquiètes du resserrement monétaire opéré par la Chine et peu convaincues par les résultats d'entreprises du jour.

EUROPE

Du côté des actions, les bonnes nouvelles n'avaient pas d'influence marquée sur les titres. Ainsi, Peugeot était en petite progression après avoir relevé ses prévisions bénéficiaires pour 2010, grâce à une meilleure visibilité sur ses ventes.

Par ailleurs, le marché montrait clairement sa déception à l'égard de Hansen Transmissions. A une semaine de la publication de ses résultats semestriels, Hansen Transmissions a revu ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'année en cours à la baisse. Dans un communiqué, Hansen indique ne plus s'attendre à une croissance de son chiffre d'affaires de 5 à 10% mais bien à une chute de 10% pour l'ensemble de son exercice.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, la plus importante hausse de la matinée dans l'indice Bel 20 était celle d'Omega Pharma. Le groupe parapharmaceutique affiche un chiffre d'affaires en croissance de 6% au troisième trimestre 2010, pour atteindre 200,3 millions d'euros contre 198 millions d'euros en 2009. Un succès que l'entreprise attribue à une belle évolution de ses activités dans les marchés émergents pour lesquels la croissance sur base annuelle s'élève à plus de 18%.

Hors indice, Galapagos rebondissait après sa chute de la veille.

BRUXELLES BAISSES

La plus importante baisse de la matinée dans l'indice Bel 20 est à mettre à l'actif de Delhaize.

Hors indice, Euronav cédait du terrain au lendemain de la publication d'une perte pour le troisième trimestre.

MARCHES US

La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi, pénalisée par le raffermissement du dollar, le repli des valeurs financières et quelques résultats d'entreprises accueillis fraîchement: le Dow Jones a perdu 1,48%, retombant sous les 11.000 points, et le Nasdaq 1,76%.

MARCHE DES CHANGES

Sur le marché des changes, l'euro se reprenait légèrement mercredi face au dollar, au lendemain d'une poussée de la devise américaine après le coup de vis surprise donné par la Chine à sa politique monétaire.

Nos partenaires