Point Bourse de la mi-journée

10/03/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Du côté des actions, le secteur financier était en petite forme en fin de matinée. Ainsi, l'assureur Swiss Re perdait des plumes après avoir annoncé que le tremblement de terre au Chili devrait lui coûter 500 millions de dollars, qui viennent s'ajouter à la facture déjà salée de la tempête Xynthia. Toujours dans le secteur financier, Barclays était en baisse alors que des rumeurs de marchés circulaient sur le probable rachat d'une banque américaine.

Par ailleurs, Valeo se portaient plutôt bien sur la Bourse parisienne à la mi-séance. L'équipementier automobile a présenté aujourd'hui un plan stratégique qui devrait lui permettre de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2013.

A Bruxelles, la plus forte hausse de la matinée est à mettre à l'actif de Fortis holding dans le Bel 20. Non seulement la société holding a pu présenter un bénéfice pour son exercice 2009 mais va également gâter ses actionnaires en distribuant un dividende de 8 centimes d'euros par action.

Hors indice, Transics se démarquait à la mi-séance.

Toujours dans le Bel20 mais au rang des actions en recul, UCB fermait la marche.

Hors indice, Barco était en perte de vitesse mais dans des volumes réduits.

Hier soir, la Bourse de New York a fini en petite hausse, maintenant difficilement les gains accumulés en matinée après une ouverture dans le rouge, un an jour pour jour après le plancher touché pendant la crise financière: le Dow Jones a gagné 0,11% et le Nasdaq 0,36%.

Sur le marché des changes, l'euro baissait toujours face au dollar mercredi, sur un marché sans tendance marquée en l'absence d'indicateurs majeurs, alors que les cambistes restent prudents sur la reprise économique mondiale et que la zone euro inquiète toujours.

Nos partenaires