Point Bourse de la mi-journée

27/04/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes reculaient à la mi-séance. Après l'élan d'optimisme hier a fait place à une certaine prudence des marchés alors que les négociations pour la Grèce se poursuivent. Les investisseurs craignent également que la situation de la grèce se propage au Portugal.

Du côté des actions, Banco Popular Espanol chutait à Madrid.

La troisième banque espagnole a publié des chiffres trimestriels laissant apparaître une baisse de près de 10% de ses bénéfices. A Londres, BHP Billiton, le plus grand groupe minier mondial, reculait dans le sillage de la baisse du prix des métaux comme le cuivre, l'aluminium ou le zinc.

A Bruxelles, Umicore trônait largement en tête des hausses au sein du Bel20.

Le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse du 17% au premier trimestre. Umicore a également indiqué s'attendre à réaliser un bénéfice opérationnel compris entre 260 et 290 millions EUR cette année. Hors de l'indice, Duvel Moortgat progressait après que l brasseur a indiqué que son chiffre d'affaires avait progressé au premier trimestre sans en préciser l'ampleur. Par ailleurs, les analystes de la Banque Degroof ont relevé leur objectif de cours de 47 à 60 EUR.

Du côté des baisses, UCB fermait la marche au sein du Bel20.

Sur le marché élargi, Nyrstar chutait après que le conseil d'administration de la société minière australienne CBH Ressources se soit prononcé à l'unanimité en faveur de l'offre du groupe japonais Toho Zinc, concurrente de celle de Nyrstar.

Les marchés américains ont fini en baisse malgré les bons résultats et le relèvement des objectifs 2010 de Caterpillar et de Whirlpool.

L'indice Dow Jones a terminé pratiquement inchangé à 11205,03 (+0,01%) points alors que le Nasdaq Composite a perdu 0,28% à 2522,95 points.

Sur le marché des changes, la monnaie européenne reculait par rapport au billet vert.

Vers 12h, il fallait ainsi 1,3320 dollar américain pour un euro.

Nos partenaires