Point Bourse de la mi-journée

12/10/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Moneytalk

A la mi-séance, les Bourses européennes étaient en net recul. Une approche prudente avant la publication de résultats d'entreprises et du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale US, un rapport signalant une baisse des prix de l'immobilier au Royaume-Uni et des perspectives décourageantes dans le secteur de l'acier influençaient les marchés.

EUROPE

Arcelor Mittal se dépréciait après que son concurrent coréen Posco ait enregistré une baisse de ses bénéfices et réduit ses prévisions. Pour l'année, Posco a réduit ses objectifs bénéficiaires de 7%.

Parmi les nouvelles rumeurs de fusions et acquisitions, L'Oréal serait intéressé par l'américain Avon avec une offre en cash qui excéderait les 44 USD par action.

BRUXELLES BAISSES

Dexia était lui aussi pris dans la tourmente alors que le groupe présentait ses objectifs ce matin. Dexia compte renforcer son activité de banque de détail et étendre son activité en Turquie. La banque vise un bénéfice de 1,8 milliard EUR en 2014, mais n'a pas avancé de chiffres pour 2010.

Ailleurs, GDF-Suez était aussi en retrait. Le gouvernement polonais l'aurait sélectionné comme l'un des trois acheteurs potentiels d'une participation de 51% dans Enea, la troisième société polonaise de services d'utilité publique, selon les rumeurs.

BRUXELLES HAUSSES

Parmi les hausses à signaler, Jensen Group bénéficiait d'un avis d'analyste favorable. KBC Securities a entamé le suivi du titre avec un avis " acheter " et un objectif de cours de 13,3 EUR.

Dans le secteur biotech, Galapagos a remporté un contrat d'une valeur de 3,7 millions EUR pour devenir le fournisseur du National Cancer Institute aux USA.

MARCHES US

Le marché des actions américaines a clôturé la séance de lundi à un niveau positif, mais très proche de l'équilibre. L'attentisme était de mise en ce début de saison de résultats d'entreprises pour le troisième trimestre.

MATIERES PREMIERES

Le prix du pétrole se dépréciait avec une baisse de 1,26% à 80,94 USD le baril.

Nos partenaires