Point Bourse de la mi-journée

04/06/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes progressaient à la mi-séance dans le sillage de la hausse des derniers jours.

Du côté des actions, BP progressait à Londres après avoir enregistré une première dans sa lutte contre la fuite de pétrole dans le Golfe du Mexique.

Le groupe britannique est parvenu à sectionner la conduite à l'origine de la fuite, préparant ainsi la pose d'un entonnoir afin de récupérer le pétrole qui s'échappe du puits. A Paris, Valeo était en hausse après que le New-York Times ait rapporté que l'équipementier automobile avait engagé Bank of America Merrill Lynch pour étudier trois scénarii, à savoir la vente d'une de ses activités majeures dans le but de réduire sa dette, une reprise par un groupe financier suivie d'un retrait de la cote ou encore une fusion avec un concurrent américain par échange d'actions.

A Bruxelles, Bekaert menait la danse au sein du Bel20.

Hors de l'indice, Elia progressait après avoir publié les conditions de son augmentation de capital de près de 300 millions EUR. Le prix de souscription de 24,80 EUR laisse apparaître une décote de 4% par rapport au cours de clôture d'hier.

Du côté des baisses, Befimmo fermait la marche au sein du Bel20 après son bond de près de 15% hier.

Hors de l'indice, Intervest Offices reculait après avoir annoncé avoir conclu un accord avec Tibotec-Virco qui remettra tous les bâtiments qu'il occupe à la disposition de la sicafi fin septembre avec en contrepartie un dédommagement de 8,1 millions EUR. Tibotec-Virco représente 8% des revenus locatifs d'Intervest Office.

Wall Street a fini en légère hausse jeudi, principalement soutenu par les valeurs technologiques.

Cisco et Microsoft ont ainsi affiché les plus fortes hausse du Dow Jones. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,06% à 10255,28 points et le Nasdaq Composite a progressé de 0,96% à 2303,03 points.

Sur le marché des changes, la monnaie européenne progressait légèrement par rapport au billet vert.

Vers 12h, il fallait ainsi 1,2180 dollar américain pour un euro.

Nos partenaires