Point Bourse de la mi-journée

16/06/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes manquaient de direction ce mercredi matin les investisseurs hésitant à pousser le rebond un peu plus loin alors que les incertitudes persistent sur la santé économique de l'Europe.

Du côté des actions, le secteur automobile inscrivait la plus forte baisse sectorielle à la mi-séance.

Des actions comme Michelin ou Daimler étaient en petite forme après leur net rebond de ces dernières séances.

Par ailleurs, la Bourse espagnole était pénalisée par des rumeurs d'aides européennes.

A Bruxelles, la tendance était partagée ce matin dans l'indice BEL 20.

Rumeurs qui ont de suite été démenties par les autorités concernées. En attendant la plus grande banque espagnole, Banco Santander était à la peine. Les valeurs défensives se portaient plutôt bien tandis que les actions plus cycliques ayant bien rebondi ces dernières séances étaient victimes de prises de bénéfices. L'action GDF-Suez était en tête des actions en hausse dans l'indice bruxellois.

Hors indice, Exmar avait le sourire alors qu'un consortium formé autour d'Exmar, de l'exploitant de pipeline colombien Promigas et de l'entreprise jamaïcaine CLNG est bien placé pour remporter l'appel d'offre lancé par le gouvernement jamaïcain pour son projet d'exploitation de gaz naturel.

Le montant total du projet avoisine les 300 millions d'euros.

Dans le Bel 20, la plus forte baisse de la matinée était à mettre au compte de Colruyt.

Hors indice, RHJ International était à la peine.

Mardi soir, la Bourse de New York a fini en forte hausse mardi à New York, dans un marché qui a profité d'une séance calme et d'un bon indice sur l'activité industrielle à New York: le Dow Jones a gagné 2,10% et le Nasdaq 2,76%.

Sur le marché des changes, l'euro repartait à la baisse face au dollar ce mercredi matin, les cambistes cherchant à s'assurer quelques bénéfices après un fort rebond, mais il se maintenait autour du seuil de 1,23 dollar.

Nos partenaires