Point Bourse de la mi-journée

12/05/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes avaient entamé la séance dans le rouge mais ont finalement renversé la vapeur à la faveur de statistiques économiques positives et des résultats trimestriels d'entreprises jugés bons.

Du côté des actions, à Paris, le géant industriel Bouygues avançait nettement après la publication d'un chiffre d'affaires de 6,4 milliards d'euros, supérieur au consensus des analystes.

A Amsterdam, le bancassureur néerlandais ING était en grande forme après avoir publié un résultat supérieur aux prévisions les plus optimistes au titre du premier trimestre, grâce à la hausse des marchés financiers sur la période et à la baisse du coût lié aux créances douteuses.

A Bruxelles, toutes les actions du Bel 20, à deux exceptions près, étaient habillées de vert ce matin.

En tête des actions en hausse, Bekaert profitait de l'annonce d'un chiffre d'affaires de 694 millions d'euros au premier trimestre de l'année 2010, soit une hausse de 17,2% sur un an, alors que les analystes misaient sur un chiffre d'affaires de 611 millions d'euros.

Hors indice, PinguinLutosa était en très forte progression. Le spécialiste des produits surgelés a démarré des discussions avec le français Cecab, afin d'acquérir les activités "surgelés" de ce dernier.

Les actions en baisse dans le Bel 20, n'étaient donc pas légion ce matin.

Hors indice, les sicafis mordaient la poussière, comme HomeInvest ou Aedifica. Leur profil défensif ne plaide pas en leur faveur alors que la journée semble s'inscrire sous le signe du rebond.

Seuls, la CNP et Delhaize étaient drapées de rouge, pénalisées par leur profil plus défensif.

Mardi soir, à Wall Street, la Bourse de New York a finalement clôturé la séance en ordre dispersé, reflet d'une séance volatile et d'un marché qui a tenté de surmonter les interrogations sur le plan d'urgence européen.

L'indice Dow Jones a cédé 0,34 % à 10.748,26 points. L'indice composite du Nasdaq a fini stable (+0,03%) à 2.375,31 points.

Sur le marché des changes, l'euro reculait toujours mercredi face au dollar et à toutes les monnaies asiatiques, le scepticisme des investisseurs grandissant quant à l'efficacité du plan d'aide européen de près d'un millier de milliards de dollars annoncé dimanche dernier.

Nos partenaires