Pour l'Opep, l'incertitude et la volatilité des prix menacent le marché pétrolier

26/04/10 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Moneytalk

L'incertitude sur la demande et sur la reprise économique, en plus de la volatilité des prix, menacent le marché pétrolier et le niveau de production de l'Opep, a estimé lundi un représentant du cartel.

"Ces incertitudes pèsent sur les investissements des membres de l'Opep", a souligné Hasan Qabazard, directeur des recherches du cartel devant la 18e conférence sur le pétrole et le gaz au Moyen-Orient, organisée au Koweït. Selon lui, le cartel s'interroge sur l'opportunité d'investir ou non des milliards de dollars pour accroître la capacité de production, d'autant plus que les projections sur la demande du pétrole de l'Opep varient entre 29 et 36 millions de barils par jour vers 2020. "Cela signifie que l'Opep doit investir entre 180 et 430 milliards de dollars, selon la demande" pour pousser sa capacité de production, a-t-il dit. Selon M. Qabazard, l'Opep qui fournit 40% du pétrole du monde, a actuellement une surcapacité de 6 millions de barils par jour, dont les deux-tiers sont détenus par l'Arabie saoudite alors que le Koweït dit en avoir le sixième. Début avril, l'Opep a calculé la hausse de la demande en 2010 à seulement 0,9 million de barils par jour. En dépit d'un marché stable, les risques pour l'Opep demeurent, a souligné M. Qabazard, citant le haut nivau du chômage dans le monde, la surcapacité de production et la dette des Etats.

Nos partenaires