" Pourquoi les élections sont-elles intéressantes pour votre portefeuille ? "

23/10/12 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Moneytalk

Les analystes s'accordent à dire que les élections présidentielles américaines auront une influence sur Wall Street. Comment pouvez-vous en profiter en tant qu'investisseur ?

" Pourquoi les élections sont-elles intéressantes pour votre portefeuille ? "

Historiquement, les années électorales aux États-Unis ont une influence positive sur la Bourse. Y compris après : entre le résultat des élections et la fin de l'année électorale, l'indice S&P500 progresse en moyenne de 2,5 %.

Il est un fait que les républicains sont traditionnellement plus favorables aux entreprises que les démocrates. La hausse de la Bourse américaine entre les deux premiers débats électoraux est éloquente : manifestement, les Américains ont repris espoir de voir les républicains remporter les élections !

Accroître ou réduire le portefeuille

Pourtant, il serait judicieux d'observer le graphique avant de décider si vous devez augmenter ou réduire le poids de vos actions en fonction des résultats électoraux. Comme lors de chaque information importante, il est préférable d'attendre trois à cinq séances pour vérifier comment le marché interprète effectivement la nouvelle.

Et si les démocrates sont si négatifs pour Wall Street, comment expliquer que l'indice S&P500 a progressé 115% depuis les élections de 2008 ?

C'est précisément cette hausse énorme - notamment grâce à l'année électorale 2012 - qui a porté le S&P500 à 5 % à peine de son plus haut historique. Même si le moteur a aujourd'hui quelques ratés et les marchés cherchent des nouvelles positives : la tendance reste certes orientée à la hausse, mais le dernier avis " acheter sur la tendance" date du 28 septembre 2012. Ce ne sont pas des rumeurs, mais un constat important basé sur l'analyse technique.

S'il apparaît la semaine prochaine que le candidat républicain Mitt Romney n'est plus capable de refaire son retard, les réélections ne feront plus office de stimulus pour la Bourse. Vous pourrez sans doute voir dans cet événement l'occasion de " Sell on the News ".

A l'inverse, si l'indice S&P500 franchit la barre des 1470 points, les prochaines résistances se situeront à 1501, 1550 et 1586 points. Et si le S&P500 surmonte son plus haut historique de 1586 points, les investisseurs sur la tendance se porteront massivement acheteurs. Mais nous n'en sommes pas encore là.

Le chemin qui sépare le niveau actuel de l'indice de son plus haut historique est en effet parsemé de résistances. C'est précisément la raison pour laquelle il est essentiel de vendre à temps les actions les plus faibles. Vous disposerez ainsi de liquidités pour investir et profiter d'une nouvelle percée.

Alcatel (Euronext Paris)

Nous avons a capté un beau signal d'achat récemment concernant cette action. Le 12 octobre, Alcatel s'est vue assortie d'un avis " acheter à contre-tendance" à 0,77 euro. Le lendemain, l'action progressait à 0,90 euro (+17%) avant d'être sujette à des prises de bénéfice. Alcatel aurait-elle enfin atteint son plancher après toutes ces années ? C'est possible : je me rends régulièrement à Paris et c'est la première fois que personne ne m'a interrogé sur cette action !

Et lorsque j'ai moins abordé le sujet, c'est pour me voir rétorquer par un investisseur : " Oui, mais qui n'a pas perdu d'argent sur Alcatel ? "

Les signaux d'achat à contre-tendance sont intéressants à condition d'appliquer de manière cohérente les principes de base de stop-loss. Un stop-loss fondé à la fois sur le niveau de cours et sur le temps (voir article 8/10/2012).

Si voulez vous laisser guider par vos émotions, vous êtes un oiseau pour le chat.

Nous retiendrons de cet article quatre éléments d'analyse technique qui nous aideront à réussir nos investissements en actions :

les années électorales américaines ont une influence positive sur la Bourse ;

suivez toujours la tendance et vendez lorsqu'elle se retourne ;

constituez-vous suffisamment de liquidités à l'approche d'un sommet important :

en cas de percée, vous aurez les moyens d'investir ;

en cas de correction, vous êtes en sécurité ;

le respect du stoploss vous permet de déterminer votre risque à l'avance et vous protège contre de grandes pertes.

Paul Gins

Directeur de CompuGraphics sa

éditeur de TransStock et www.beursgrafiek.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos