PPR veut se renforcer en Chine

09/07/12 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Moneytalk

Le luxe ne connait décidément pas la crise et certainement pas dans les pays émergents très friands de signes extérieurs de richesse.

PPR veut se renforcer en Chine

© REUTERS

Si en Europe il n'est question que de se serrer la ceinture, des pays comme la Chine poursuivent leur bonhomme de chemin même si c'est à un rythme moins soutenu. La création de richesse est toujours d'actualité dans ces pays pour le plus grand plaisir des groupes de luxe, souvent européens d'ailleurs.

Afin de se rapprocher de ces marchés florissant pour le secteur du luxe, François Henri Pinault a indiqué dans le cadre d'une interview au quotidien Hong Kong Economic Times être en négociation pour le rachat d'une société de luxe chinoise. Le président de PPR n'a pas indiqué le nom de cette société. Il s'agit d'un début de négociation mais qui pourrait aboutir avant la fin de l'année.

Il ne devrait pas être question d'une reprise d'envergure étant donné le peu de maturité des groupes de luxe locaux. Les sociétés de luxes chinoises les plus anciennes et les plus importantes sont dans le domaine de la joaillerie comme Chow Tai Fook qui est coté à Hong Kong. Les marques de luxe chinoises de premier rang sont en fait très peu nombreuses et relativement jeunes en particulier dans la mode.

Mais même si cette acquisition ne devait pas défrayer la chronique elle permettra au groupe français d'assoir sa présence dans l'empire du milieu qui est quand même un pôle de croissance du secteur.

K.H.

Nos partenaires