Premier trimestre décevant pour UCB

25/04/13 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Moneytalk

Le groupe biopharmaceutique a vu son chiffre d'affaires reculer de 9% en début d'année en raison notamment du temps froid qui a pesé sur les ventes d'antiallergique en mars.

Premier trimestre décevant pour UCB

Les ventes d'UCB ont atteint 799 millions d'euros au premier trimestre, dont plus de 30% grâce aux trois nouveaux médicaments Cimzia-Vimpat-Neurpro qui ont rapporté 247 millions d'euros. La croissance a toutefois nettement ralenti à 23%, deux fois moins vite que l'année dernière et que prévu par les analystes.

Par ailleurs, les ventes du Keppra, qui n'est plus protégé par son brevet depuis 2009-2010, ont plongé de 23% à 171 millions. UCB explique également que son chiffre d'affaires a été affecté par le temps froid, ce qui a retardé la saison pollinique et a donc pesé sur les ventes d'antiallergiques.

Rayon perspectives, le groupe biopharmaceutique a confirmé ses objectifs annuels (qui n'étaient guère ambitieux comme de coutume) : ventes stables à 3,4 milliards, ebitda récurrent en hausse d'au moins 4% (680 à 710 millions) et bénéfice ajusté par action de 1,90 à 2,05 euros contre 2,14 euros en 2012.

À noter que 2013 doit être la dernière année de transition (du duo Zyrtec-Keppra aux nouveaux médicaments) pour UCB qui doit renouer avec la croissance dès 2014.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires