Pression grandissante sur la BCE

02/06/14 à 23:50 - Mise à jour à 23:50

Source: Moneytalk

La baisse des prix en Allemagne et la récente hausse des Bourses ont accru la pression sur la Banque centrale européenne qui devrait annoncer de nouvelles mesures ce jeudi.

Pression grandissante sur la BCE

Les prix baissent en zone euro, et plus seulement dans les pays plus marqués par l'austérité. À l'image de la Belgique, l'Allemagne a connu en mai un second repli mensuel consécutif de son indice des prix à la consommation. Sur un an, l'inflation est ainsi revenue à 0,9% contre encore 1,9% en juin 2013. Cela reste toutefois mieux que la Belgique où les prix n'ont progressé que de 0,4% depuis le 1er janvier 2013.

Ces chiffres renforcent évidemment la pression sur la BCE qui se doit d'agir jeudi au vu du risque de déflation en zone euro (probabilité de déflation en 2015 estimé à 25% par le FMI). Les pistes les plus sérieuses actuellement semblent être une nouvelle baisse des taux avec un taux de dépôts négatif de façon à dissuader les banques de maintenir leurs liquidités à la BCE et éventuellement, un nouveau programme de prêts à plus long terme aux banques. Le double objectif serait donc de relancer l'économie (octroi de crédits à partir des sommes en dépôt) et de limiter la valeur de l'euro (par rapport au dollar) en augmentant l'excédent monétaire de plus en plus faible en zone euro en raison du remboursement anticipé des LTRO à 3 ans de fin 2011 et début 2012.

Cédric Boitte

Nos partenaires