Prises de bénéfices sur fond de tensions

28/08/14 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reculaient à la mi-séance alors que la Russie a envoyé des troupes dans l'Est de l'Ukraine pour soutenir les séparatistes selon les États-Unis.

Prises de bénéfices sur fond de tensions

© REUTERS

Au niveau économique, le nombre de chômeurs a légèrement progressé en août en Allemagne alors que les économistes tablaient sur un nouveau recul. Cette après-midi, on attend notamment le chiffre du PIB aux États-Unis.

Europe : Gemalto

Le spécialiste des cartes à puces et de la sécurité informatique chutait à la suite de semestriels décevants. Son bénéfice opérationnel a notamment reculé de 8% à 120 millions.

Europe : Essilor

Le leader mondial de l'optique ophtalmique s'envolait à la mi-séance grâce à des chiffres solides au premier semestre. Son chiffre d'affaire a progressé de 7,9% et son bénéfice opérationnel a bondi de 11%, permettant à Essilor de relever ses prévisions annuelles.

Bruxelles : Ackermans & van Haaren - EVS

Déluge de résultats sur Euronext Bruxelles dont Ackermans & van Haaren au sein du Bel 20. Le rapport semestriel de la holding recevait un accueil mitigé en Bourse. Son bénéfice net a progressé de 1,6%, partagé entre le doublement du profit du groupe de dragage DEME, partiellement détenu au travers de CFE, et l'absence de plus-value du pôle Développement.

Hors indice, EVS plogeait à la suite d'un nouvel avertissement sur résultat, le groupe prévoyant désormais une chute de ses bénéfices cette année malgré un second trimestre dopé par la Coupe du Monde de football.

Bruxelles : Hamon - Option

Hamon sombrait à la mi-séance, la découverte d'erreurs comptables au niveau de sa filiale française le contraignant à réaliser une augmentation de capital de 20 millions afin de respecter les conditions de ses crédits.

Option chutait également lourdement, la direction s'avouant déçue de résultats à nouveau largement déficitaires au premier semestre. La perte nette ressort ainsi à 6,6 millions sur un chiffre d'affaires d'à peine 2,8 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont peu évolué ce mercredi en l'absence d'indicateur économique majeur.

Nos partenaires