Quels étaient les produits d'épargne et les produits de placement les plus populaires en 2015 ?

30/12/15 à 15:28 - Mise à jour à 15:25

Source: Moneytalk

Outre les livrets d'épargne, nous avons dans l'ensemble surtout acheté des fonds de placement mixtes, ressort-il d'un sondage auprès des banques et des gestionnaires de portefeuille. Il s'agit de fonds qui investissent notre argent non pas uniquement dans des actions ou dans des obligations, mais dans un mix de toutes sortes de placements.

Quels étaient les produits d'épargne et les produits de placement les plus populaires en 2015 ?

© iStock

1. Comptes d'épargne

En octobre, 261 milliards d'euros se trouvaient sur des livrets d'épargne réglementés belges selon la Banque Nationale. Le montant a légèrement diminué pendant quatre mois successifs, soit d' 1,7 milliard d'euros entre juillet et octobre. Mais selon les derniers chiffres, il y a encore toujours 6 milliards d'euros de plus sur les comptes d'épargne qu'il y a un an.

Les livrets d'épargne réglementés sont des comptes d'épargne avec un taux de base ainsi qu'une prime de fidélité pour l'argent qui reste au moins pendant un an auprès de la même banque. Les intérêts jusqu'à hauteur de 1.880 euros sont exemptés de précompte mobilier. Sur les intérêts au-delà de ce plafond, les épargnants paient un précompte mobilier avantageux de 15%.

Livrets d'épargne avec limite de versements

KBC communique que ce sont surtout les abonnements d'épargne - ou épargnes à versements réguliers - qui ont connu du succès en 2015. Ce sont des comptes d'épargne réglementés sur lesquels vous ne pouvez verser qu'un montant limité chaque mois. Beaucoup d'autres banques ont d'ailleurs copié cette 'formule à succès' l'an dernier. Souvent, les banques offrent un taux d'intérêt ou une prime un peu plus élevés sur ces abonnements d'épargne que sur leur compte d'épargne ordinaire.

En limitant les versements mensuels, les banques lient leurs clients. Comme vous ne pouvez verser l'argent qu'au compte-gouttes, vous acquérez la prime de fidélité également au compte-gouttes. La prime à laquelle vous avez droit, vous l'obtenez seulement à la fin de chaque trimestre sur votre compte. A partir de ce moment seulement, cette prime peut à son tour rapporter intérêt et prime. Dans le classement des comptes bancaires en fonction du rendement, ces abonnements d'épargne se situent souvent en tête.

Ces rendements élevés sont dans un certain sens des illusions d'optique. Imaginons que, à partir de janvier et ce jusque décembre, vous versiez chaque mois 500 euros sur le compte Epargne+ de Belfius et que vous retiriez ensuite le tout de votre compte en janvier 2017. Dans ce cas, vous aurez un rendement de 0,0263%, alors que le taux de base est de 0,1% et la prime de 1,4%. Même si vous laissiez votre argent pendant dix ans sur le même livret, vous n'obtiendrez toujours pas 1,5% de rendement annuel. Cela vient du fait que la prime est versée sur votre compte avec retard.

Livrets d'épargne avec taux de base unique

A côté de cela, il y a de plus en plus d'argent sur des comptes d'épargne non réglementés. L'argent sur ces comptes n'est pas inclus dans les 261 milliards d'euros mentionnés plus haut. "Mi novembre, nous avons franchi le cap des 500 millions d'euros d'économies", fait savoir Xavier De Pauw, le CEO de la banque en ligne MeDirect. "En septembre 2013, MeDirect était encore la seule banque qui offrait des comptes d'épargne non réglementés. Aujourd'hui, différentes autres banques internet offrent une formule d'épargne sans prime de fidélité." Sur les intérêts des comptes non réglementés, vous payez jusqu'à présent 25% de précompte mobilier. A partir du 1er janvier 2016, cela passera à 27%.

2. Fonds de placement mixtes

Le placement le plus populaire de l'année écoulée - outre les comptes d'épargne - selon quasi toutes les banques, ce sont les fonds de placement mixtes. C'est un terme général qui ne revêt pas la même signification pour toutes les banques.

Les fonds qui investissent dans des fonds

Chez Argenta et un certain nombre d'autres banques, il s'agit de fonds de placement qui investissent à leur tour dans d'autres fonds (fonds de fonds ou fonds parapluie). Ils investissent indirectement dans des actions, des obligations et d'autres catégories d'actifs. Il y a les fonds maison d'Argenta ou des fonds de gestionnaires de portefeuille externes comme Amundi ou Fidelity. "C'est principalement notre Fund of Fund neutre qui a connu une grande croissance dans les actifs en gestion", apparaît-il chez Argenta. Depuis le Nouvel An, le fonds de fonds a enregistré un rendement de 7,4%. Les fonds sous-jacents ne peuvent pas être composés pour plus de la moitié d'actions ou d'obligations d'entreprise.

Chez BNP Paribas aussi, il y avait, à ce qu'on dit, beaucoup d'intérêt pour les fonds de fonds comme BNPP Portfolio FoF, BNPP B Strategy Global et BNPP B Strategy Europe. Il s'agit de fonds qui investissent beaucoup dans les propres fonds du groupe.

Chez KBC, les fonds mixtes ordinaires - comme Sivek Global -, qui investissent surtout via des fonds d'actions et d'obligations, bénéficient de beaucoup d'intérêt de la part des investisseurs. La banque parle en outre de popularité de formules qui suivent la tendance du marché ("flexible") et des formules qui ne laissent pas descendre la valeur de vos placements en-dessous d'un plancher déterminé périodiquement (surveillance du cours plancher).

Fonds qui investissent directement dans des actions et des obligations

Différentes banques mentionnent que les fonds de placement populaires étaient ceux qui investissent aussi bien en actions qu'en obligations (comme alternatives). AXA Banque a surtout observé en 2015 un intérêt pour "les fonds de placements mixtes flexibles, qui permettent aux gestionnaires d'adapter les différentes classes d'actifs en fonction des circonstances de marché, comme AXA World Funds Optimal Income". Chez Crelan aussi, le produit le plus populaire était les fonds mixtes flexibles. "Nous prévoyons que la tendance pour les fonds mixtes et les fonds d'actions sera encore plus forte en 2016", dit-on chez Crelan.

"La majeure partie de notre nouvelle clientèle a choisi un de nos fonds profilés comme solution globale. Une partie significative de nos clients existants est également passée à des fonds profilés", relève-t-on à la banque privée Van Lanschot. Les fonds profilés de Van Lanschot investissent dans des actions individuelles, des obligations d'entreprises et des obligations d'Etat, et un petit peu dans l'immobilier et les matières premières via des fonds spécialisés.

Van Lanschot met surtout la variante de distribution de ces fonds à l'honneur sur son site web. Comme ils versent chaque année tous les intérêts et plus-values sur obligations aux propriétaires de placements dans des fonds, il n'y a plus de taxe sur la plus-value exigible à la vente. Pas de taxe boursière non plus. Sur le versement annuel, il y a néanmoins 27% de précompte mobilier à payer. L'inconvénient est que vous ne pourrez pas soustraire votre éventuelle moins-value ultérieurement. Il se pourrait donc que vous payiez aujourd'hui une taxe sur une plus-value que vous n'empocherez pas réellement plus tard. Si vous choisissez la variante de capitalisation de tels fonds, vous payerez alors, au bout du voyage, une taxe boursière (1,32%) et un précompte mobilier (27%) sur la plus-value réalisée par la partie à taux fixe du fonds

3. Produits avec protection de capital

Les obligations structurées avec un minimum de 90% de préservation de capital à l'échéance étaient le produit le plus populaire auprès des clients de Crelan. Chez AXA Banque, les produits structurés avec 100% de capital garanti avaient la cote en 2015.

Belfius a également observé que ses client étaient à la recherche de rendements supplémentaires via des obligations structurées avec protection de capital. "Le but est de faire mieux que le taux sans risque d'un bon de caisse par exemple", explique-t-on chez Belfius.

4. Investissements durables

Tant KBC que BNP Paribas Fortis parlent de l'émergence des placements durables et des investissements avec impact (sur la société, l'environnement, ...). Une tendance qui se prolongera en 2016 d'après les prévisions. Le Noël le plus chaud jamais enregistré en Belgique, les inondations en Angleterre, les incendies de forêt en Australie, ... Ce ne sont que les phénomènes météorologiques extrêmes qui nous font prendre conscience que la préoccupation pour l'environnement n'est pas un luxe superflu.

Nos partenaires