Quotas d'émission CO2 : 1,7 md de gains pour les producteurs d'électricité (CREG)

24/06/10 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Moneytalk

Les profits réalisés par les producteurs d'électricité grâce à l'octroi gratuit de quotas d'émission de CO2 s'élèvent, sur la période allant de 2005 à 2009, à près de 1,7 milliard d'euros, indique jeudi la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG).

"Depuis 2005 et jusqu'en 2012, les producteurs belges d'électricité reçoivent gratuitement des quotas d'émission de CO2. Pour la 5ème année consécutive, la CREG a chiffré le montant des profits ainsi réalisés. Ceux-ci s'élèvent à près d'1,7 milliard d'euros, déduction faite des coûts supportés par les producteurs pour respecter les quotas d'émission", explique le régulateur dans un communiqué. "Ces profits ont été réalisés au détriment des clients industriels belges facturés sur base des prix de groupes et représentent de l'ordre de 5,8 euros/MWh", ajoute-t-il en soulignant que les producteurs d'électricité - pourtant contactés après leurs réactions négatives aux précédents calculs de la CREG - "n'ont pas souhaité proposer d'alternative" à la méthodologie utilisée. Le régulateur a par ailleurs chiffré les gains générés par les centrales nucléaires. Pour 2007, la CREG estime ces derniers entre 1,7 et 1,9 milliard d'euros; les profits relatifs au CO2 atteignant 640 millions d'euros et la part de ces profits comprise dans les gains issus du nucléaire, à 367 millions. "Le total des gains générés par les centrales nucléaires et des profits relatifs aux quotas gratuits d'émission de CO2 hors nucléaire est donc estimé entre 2 et 2,2 milliards en 2007", poursuit la Commission en plaidant une nouvelle fois pour l'instauration d'un impôt afin de contraindre les producteurs à restituer "au moins une partie des profits réalisés".

Nos partenaires