Rapport contrasté pour EVS

16/05/13 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Moneytalk

La société liégeoise a connu un très bon premier trimestre avec une nouvelle hausse de ses ventes et de son bénéfice mais se montre plus prudent pour l'ensemble de l'année avant de profiter de l'apport des grands événements sportifs en 2014.

Rapport contrasté pour EVS

Les ventes d'EVS ont progressé de 9,2% au premier trimestre à 32,8 millions d'euros. Le groupe étant parvenu à maintenir ses plantureuses marges (marge opérationnelle de 44%), son bénéfice net a bondi de 15,2% à 10 millions. EVS explique ces bons résultats par sa présence mondiale, ses ventes s'étant envolées moitié sur le continent américain et dans la zone Asie-Pacifique contre une chute de 19,4% en Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA).

Ce bon début d'année ne se prolongera toutefois pas au vu de la chute de 39% du carnet de commandes de printemps (à facturer en 2013) à 32,8 millions en raison de l'absence de grand événement sportif et de l'évolution de la conjoncture mondiale, les commandes ayant également ralenti sur le continent américain. EVS explique ainsi disposer d'une faible visibilité sur 2013 même s'il s'attend à profiter au second semestre des grands événements sportifs de 2014 (JO d'hiver, coupe du monde de football) et de sa nouvelle stratégie visant à renforcer ses parts de marché dans les divertissements et les informations afin de réduire sa dépendance aux sports.

Pour 2014, EVS se montre optimiste avec un carnet de commandes (à facturer en 2014 et au-delà) de 10,1 millions n'incluant un contrat de 5 millions annoncé ce jour pour la Coupe du Monde de football 2014 au Brésil.

À noter que EVS versera un coupon final de 1,48 euro brut pour l'année 2012 portant le dividende annuel à 2,64 euros (rendement brut de 4,7% au cours actuel) en incluant l'acompte de 1,16 euro déjà versé.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires