Rebond des marchés européens

04/06/13 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes progressaient en début de séance dans le sillage du rebond de Wall Street hier soir après une statistique inférieure aux attentes au niveau de l'activité manufacturière aux États-Unis, ce qui pourrait dissuader la Réserve fédérale américaine d'estomper sa politique monétaire ultra accommodante.

Rebond des marchés européens

© REUTERS

À noter également que Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon, a répété son objectif de ramener l'économie japonaise sur la voie de la croissance et de l'inflation malgré les doutes des investisseurs.

Europe : Ahold

Le distributeur néerlandais connait une première moitié de séance mouvementée après la publication de son rapport trimestriel. Les investisseurs apprécient l'annonce d'un quadruplement de son programme de rachat d'actions propres à 2 milliards mais s'inquiètent de la nouvelle de la marge opérationnelle de 4,3% à 4,1%, ce qui a complètement annihilé l'impact de la croissance des ventes.

Europe : Generali - Scor

Generali a annoncé la vente de ses activés de réassurance aux États-Unis au groupe français Scor pour 750 millions de dollars. Cette opération fait partie intégrante du plan de cession d'actifs de 4 milliards d'euros d'ici 2015 de l'assureur italien. Par ailleurs, ce rachat permet à Scor de se développer dans la réassurance non-vie aux États-Unis après avoir déjà repris les activités de réassurance vie d'Aegon en 2011.

Bruxelles : ThromboGenics - Belgacom

À Bruxelles, ThromboGenics rebondissait après avoir chuté de plus de 20% en à peine un mois. Belgacom ne parvenait par contre pas à redresser la tête sur fond de rumeur concernant un possible retrait partiel de l'État belge du capital, ce qui pourrait largement influencer la politique de l'opérateur en matière de dividendes.

Bruxelles : IBA - Leasinvest

Hors indice, IBA a annoncé avoir trouvé un accord avec son partenaire concernant la construction d'un centre de protonthérapie à Essen, en Allemagne. Le groupe néo-louvaniste n'a pas dévoilé les détails financiers de l'accord pour ce dossier qui 'l'avait contraint à provisionner 27,8 millions d'euros en 2012.

Leasinvest progressait bien que les analystes de KBC Securities ont abaissé leur objectif de cours à 72 euros tout en maintenant leur conseil à conserver.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires