Rebond sur fond d'apaisement

04/03/14 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes se reprenaient à la mi-séance après le plongeon de ce lundi, les investisseurs saluant la décision de la Russie de mettre fin à certains exercices militaires.

Rebond sur fond d'apaisement

Au niveau économique, les investisseurs ont déjà les yeux rivés sur les prochains jours avec les indicateurs d'activité dans les services au niveau, la réunion de la BCE et le rapport mensuel sur l'emploi US.

Europe : RWE - Glencore

À Francfort, RWE progressait malgré la publication d'une perte de 2,8 milliards pour 2013 en raison de la comptabilisation de dépréciations de 4,8 milliards. Il s'agit de la première perte depuis 1949 pour le groupe allemand qui craint une poursuite de la détérioration de la rentabilité de ses centrales dans les prochaines années.

Glencore Xstrata a fait mieux que prévu en 2013 avec un résultats ebitda13,1 milliards de dollars contre un consensus de 12,3 milliards de dollars. La baisse de 4% des profits dans l'activité minière a été compensée par le bond de 17% des bénéfices de l'activité de négoce.

Europe : Danone - Carlsberg

Les valeurs exposées à la Russie rebondissaient à l'image de Danone et Carlsberg. Le leader mondial des produits laitiers frais y réalise 11% de ses ventes. Pour le brasseur danois, la Russie n'est autre que son principal marché.

Bruxelles : ThromboGenics - Bekaert

Au sein du Bel 20, ThromboGenics rebondissait après avoir annoncé le lancement d'une étude de suivi post-commercialisation pour son médicament Jetrea.

Bekaert profitait d'un relèvement de conseil des analystes de KBC Securities qui recommandent dorénavant d'accumuler. L'objectif de cours passe de 26 à 30 euros.

Bruxelles : Atenor - Agfa-Gevaert

Hors indice, Atenor progressait après la publication de ses chiffres annuels. Le promoteur immobilier a dégagé un bénéfice en hausse de 27% mais maintient son dividende inchangé à 2 euros bruts par action.

Agfa-Gevaert rebondissait après l'annonce d'un accord entre direction et syndicats permettant une reprise du travail sur son site anversois.

États-Unis : tendance

Les marchés US ont chuté à cause de l'Ukraine ce lundi et ce malgré des indicateurs économiques meilleurs que prévu avec une hausse de 51,3 à 53,2 de l'indice ISM manufacturier aux États-Unis et une progression de 0,4% des dépenses des ménages américains en février.

Nos partenaires