Rebond tardif en Bourse

14/04/14 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Moneytalk

À l'issue d'une séance mouvementée, les Bourses européennes ont finalement clôturé en hausse dans le sillage du net rebond de Wall Street après l'annonce d'une hausse de 1,1% des ventes au détail en mars aux États-Unis.

Rebond tardif en Bourse

En zone euro, la production industrielle a comme prévu rebondi de 0,2% en février.

Europe : Peugeot

Le deuxième constructeur automobile européen a plongé après la présentation de son plan stratégique baptisé "Back in the race" et visant un retour à une marge opérationnelle de 2% en 2018 pour sa division automobile après les pertes des dernières années. Concrètement, DS sera développée en tant en tant que marque premium à part entière, le nombre de modèles sera drastiquement réduit pour l'ensemble du groupe et de nouveaux investissements seront consentis en Chine.

Europe : Symrise - Kuehne & Nagel

À Francfort, Symrise a fini en baisse après l'annonce du rachat le groupe non coté Diana, spécialiste français des arômes et additifs pour l'alimentation animale, pour 1,3 milliard.

À Zurich, Kuehne & Nagel a chuté alors que le spécialiste de la logistique a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, ses ventes ayant reculé de 1,3% à 4,1 milliards de franc suisses. Son bénéfice opérationnel a atteint 190 million contre un consensus de 192 millions.

Bruxelles : AB InBev - KBC

À Bruxelles, AB InBev s'est distingué grâce aux analystes. Mirabaud Securities a relevé son objectif de cours de 75 à 80 euros et Bernstein se montre optimiste pour le secteur de l'alimentation et des boissons.

KBC a par contre fermé la marche.

Bruxelles : Option - ThromboGenics

Hors indice, Option s'est envolé après avoir annoncé la levée de 12 millions via un placement privé d'obligations convertibles. À noter que Marc Coucke a participé à cette levée de fonds.

ThromboGenics s'est également distingué de la tendance négative entourant les biotechs sur fond de nouvelles rumeurs, six sociétés pharmaceutiques s'étant montrées intéressées par une reprise et devant remettre une offre pour la fin du mois selon Bloomberg.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en nette hausse sur fond de rebond après la chute de la fin de la semaine dernière et grâce à la hausse plus forte que prévu des ventes au détail en mars.

États-Unis : Citigroup

Citigroup a fait mieux que prévu, son bénéfice augmentant légèrement à 1,30 dollar par action contre un consensus de 1,14 dollar.

Nos partenaires