Rebond technique des marchés boursiers

25/07/12 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Moneytalk

Les propos d'un membre du Conseil des gouverneurs de la BCE redonnent un peu d'élan à des marchés qui restent néanmoins nerveux.

Rebond technique des marchés boursiers

© REUTERS

Les principales Bourses européennes reprenaient du poil de la bête ce mercredi à la mi-séance, encouragées par une déclaration d'Ewald Nowotny, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), estimant que certains arguments plaidaient en faveur de l'octroi d'une licence bancaire au Mécanisme européen de stabilité (MES).

Plusieurs pays, dont la France, sont favorables à l'octroi au MES d'une licence bancaire qui lui permettrait de se financer auprès de la BCE et d'accroître ainsi sa puissance de feu pour soutenir les pays en difficulté de la zone euro.

La BCE a repoussé à plusieurs reprises cette idée, estimant que sa mise en oeuvre reviendrait, de manière détournée, à financer les Etats par le biais de la politique monétaire, ce qui ne fait pas partie de son mandat.

Europe

Aux actions, les secteurs automobile et bancaire étaient en tête des hausses mercredi à la mi-séance, avec des gains respectifs de 2,3% et 0,75%.

L'automobile est soutenue par les bons résultats de Daimler et l'annonce d'un nouveau plan d'économie de PSA Peugeot.

Daimler a terminé le 2e trimestre de son exercice 2012 sur un résultat net de 1.515 millions d'euros (1,34 euro par action), en baisse de 11,7% sur un an. Mais ce chiffre excède les anticipations du marché. Le constructeur automobile allemand a maintenu ses prévisions financières pour l'ensemble de l'exercice 2012.

Les banques rebondissent après deux séances de recul sur des achats à bon compte. Deutsche Bank fait toutefois exception suite à la présentation de résultats décevants. La première banque allemande Deutsche Bank a annoncé mardi soir s'attendre à un bénéfice net au deuxième trimestre en baisse de près de 42% sur un an à 700 millions d'euros, alors que les analystes tablaient plutôt sur 1 milliard.

Notons par ailleurs, la bonne tenue d'ArcelorMittal après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu ainsi que d'une baisse de son endettement, tout en estimant que l'environnement devrait rester difficile au second semestre.

Bruxelles

A Bruxelles, KBC suivait la tendance européenne et prenait la tête du Bel 20 à la mi-séance avec une progression de près de 4%.

Umicore et Nyrstar, les valeurs les plus cycliques du Bel 20 étaient pour leur part délaissées et reculaient d'un peu plus de 2%.

Hors indice, Spector est à nouveau en forte hausse après avoir déjà engrangé 25% hier, alors que le groupe a annoncé vouloir vendre sa filiale Photo Hall Multimedia.

K.H.

Nos partenaires