Rechute avant la Fed

17/12/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont rechuté ce mardi, l'optimisme de ce lundi ayant été éclipsé par la crainte d'un changement de cap de la Réserve fédérale américaine qui livrera son verdict mercredi soir.

Rechute avant la Fed

© REUTERS

Au niveau économique, le moral des investisseurs allemands continue de progresser avec une huitième hausse consécutive de l'indice Zew de 60,2 à 68,3.

Europe : Rexel - CGG

Sur Euronext Paris, Rexel a fini en baisse à la suite de la vente par Ray Investment d'une participation de 7%, la quatrième cession de ce type depuis le début de l'année.

CGG a plongé après un nouvel avertissement sur résultats, le spécialiste des études sismiques pour l'exploitation pétrolière prévoyant d'atteindre un bénéfice opérationnel compris entre 400 et 420 millions de dollars cette année contre une précédente estimation de 470 millions de dollars.

Europe : Zurich Insurance - Swiss Re

Zurich Insurance a enfin trouvé un nouveau directeur financier. George Quinn quittera Swiss Re en avril afin de renforcer le management de Zurich Insurance ébranlé depuis le suicide de l'ancien CFO à l'été.

Bruxelles : UCB - GDF Suez

À Bruxelles, UCB a profité d'un rapport positif des analystes de la Deutsche Bank qui conseillent la valeur à l'achat avec un objectif de cours de 61 euros.

GDF Suez a rechuté revenant à ses plus bas niveaux des derniers mois.

Bruxelles : Aedifica - Nyrstar

Hors indice, Aedifica a fini en baisse après avoir annoncé le rachat de deux maisons de repos en Flandre pour un total de 16 millions sur la base d'un rendement locatif de 6%.

Nyrstar a profité de la décision de la justice finlandaise de donner son feu vert à la restructuration de Talvivaara, éloignant le spectre d'une faillite.

États-Unis : tendance

Les marchés américains reculaient à la mi-séance abandonnant comme les Bourses européennes l'essentiel des gains engrangés ce lundi malgré le rebond de l'indicateur de confiance des promoteurs immobiliers.

États-Unis : 3M

3M se distinguait, le groupe ayant prévu d'atteindre un bénéfice par action compris entre 7,30 et 7,55 dollars l'année prochaine, soit une prévision moyenne légèrement supérieure au consensus de 7,40 dollars.

Nos partenaires