Recul des Bourses lestées par des indicateurs US peu avenants

16/07/12 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Moneytalk

Les résultats supérieurs aux attentes de Citigroup n'ont pas réussi à inverser une tendance résolument pessimiste ce lundi sur les marchés financiers.

Recul des Bourses lestées par des indicateurs US peu avenants

© REUTERS

Les principales Bourses européennes évoluaient en ordre dispersé lundi à la clôture alors que des indicateurs conjoncturels décevants attestaient une fois encore que l'économie américaine n'est peut-être pas en voie de rétablissement comme voudraient le croire les marchés.

Ainsi, les ventes au détail aux Etats-Unis ont baissé de 0,5% en juin par rapport au mois précédent, là où le consensus visait au contraire une hausse, de l'ordre de 0,2%.

Le Département du Commerce indique qu'en dehors du secteur automobile, les ventes au détail se sont contractées de 0,4% en mai comme en juin, alors que les économistes attendaient une certaine stabilité le mois dernier.

La révision à la baisse des prévisions de croissance économique global par le FMI ont enfoncé un plus les investisseurs dans le pessimisme ambiant sur les marchés financiers ce lundi.

Europe

Aux actions, les publications de chiffres commencent doucement en Europe. Ainsi, la banque suédoise, SEB a publié pour le deuxième trimestre un revenu net de 3,01 milliards de couronnes (427 millions d'USD), contre 3,36 milliards un an plus tôt. Même si les chiffres ne sont pas foncièrement bons, ils sont nettement supérieurs aux 2,50 milliards de couronnes prévus par le consensus. L'action SEB était du coup en nette hausse de plus de 7%.

Par ailleurs, l'action H&M était en baisse après avoir fait état d'une hausse de 13% de ses ventes en juin par rapport à la même période il y a un an, dont une progression de 3% à magasins comparables. Une belle progression mais inférieure aux prévisions.

A Paris, on relèvera la contre-performance de Peugeot dont la valeur boursière fond comme neige au soleil malgré l'annonce d'un vaste plan de restructuration la semaine dernière. Depuis le début de l'année l'action Peugeot a perdu quasiment la moitié de sa valeur.

A Londres, le groupe de sécurité G4S a chuté de près de 10% ce lundi après avoir annoncé ne pouvoir honorer son contrat dans le cadre de l'encadrement des jeux olympiques de Londres.

Bruxelles

A Bruxelles, l'indice Bel 20 fait partie des indices boursiers européen les moins décevant de la séance.

Au rang des hausses on retrouve entre autre UCB dont le Neupro (traitement contre la maladie de Parkinson et du syndrome des jambes sans repos) est désormais disponible dans les pharmacies américaines .

Les actions financières étaient délaissées à l'image de KBC et Ageas qui ferment la marche du Bel 20 ce lundi.

Etats-Unis

Wall Street a ouvert en repli lundi, affaiblie par la publication de chiffres inférieurs aux attentes sur la consommation aux Etats-Unis, un nouvel indicateur traduisant un ralentissement de la croissance américaine.

Les ventes au détail ont baissé en juin contre toute attente, un recul qui a largement éclipsé un indice manufacturier de la région de New York meilleur que prévu et les résultats supérieurs au consensus de Citigroup.

Karine Huet

Nos partenaires