Redressement des Bourses

28/04/14 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes évoluaient en hausse à la mi-séance, soutenues par de nouvelles rumeurs d'opérations de fusions et acquisitions.

Redressement des Bourses

© REUTERS

Au niveau économique, les ventes au détail ont bondi de 11% en mars au Japon, les consommateurs faisant des réserves avant le relèvement de la TVA qui a eu lieu le 1er avril. La Bundesbank a par ailleurs déclaré prévoir un net ralentissement de l'économie allemande au second trimestre après un bon début d'année.

Europe : AstraZeneca - Bayer

AstraZeneca bondissaient de nouveau alors que Pfizer a confirmé être intéressé par un rachat du groupe britannique qui a refusé une première offre en janvier au prix de 46,61 livres par action.

Bayer se distinguait alors que le groupe allemand a fait mieux que prévu eu premier trimestre avec un résultat ebitda en hausse de 11,6%. Selon des rumeurs, Bayer souhaiterait également vendre sa division Plastiques afin de se concentrer sur la pharmacie et la protection des plantes.

Europe : Bouygues - BG Group

Le titre Alstom restera suspendu jusqu'à mercredi, le groupe devant se positionner par rapport aux offres de General Electric et Siemens, ce qui profitait à Bouygues, premier actionnaire du groupe français.

À Londres, BG Group chutait à la suite de la démission avec effet immédiat de son Chief executive officer. Le groupe a par ailleurs indiqué que sa production sur l'ensemble de l'année serait dans le bas de sa fourchette de prévision.

Bruxelles : AB InBev - GDF Suez

À Bruxelles, AB InBev frôlait de nouveaux records à la mi-séance.

GDF Suez accentuait par contre ses pertes des derniers jours sur fond de pressions politiques sur les tarifs de l'électricité en France.

Bruxelles : Telenet - Option

Telenet progressait légèrement à la mi-séance, le câblo-opérateur ayant livré des trimestriels en ligne avec les attentes. Avec une hausse de 3% de son chiffre d'affaires et de 18% de son résultat ebitda.

Option se distinguait à la mi-séance à la suite de la nomination de 3 nouveaux administrateurs.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont chuté vendredi sur fond de vives tensions en Ukraine.

Nos partenaires