Résultats décevants pour une étude d'UCB

27/09/12 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Moneytalk

Le groupe biopharmaceutique a annoncé que les résultats des études cliniques de phase 2b pour l'olokizumab ne permettaient pas à ce candidat-médicament pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde de se distinguer des médicaments actuellement sur le marché.

Résultats décevants pour une étude d'UCB

UCB a donc décidé de revoir sa stratégie pour ce traitement expérimental. Concrètement, le groupe biopharmaceutique trouve un partenaire pour financer les études de phase 3 ou il arrête le programme. Une troisième éventualité (peu probable toutefois) serait que UCB parvienne à définir une catégorie de patients où le taux d'efficacité est supérieur.

Quoiqu'il en soit, cette nouvelle décevante n'est pas catastrophique pour UCB, l'olokizumab étant en quelque sorte son septième programme par ordre d'importance derrière les trois médicaments commercialisés ces dernières années (Cimzia-Vimpat-Neupro) pour lesquels des études sont réalisées pour de nouvelles indications ainsi que ses trois candidat-médicaments en phase 3 (la dernière des études cliniques). À savoir l'epratuzumab (traitement du lupus), le brivaracetam (épilepsie) et l'anti-sclérostine (ostéoporose).

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires