Reynders: La Belgique n'est pas menacée de devoir demander une aide financière

06/12/10 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Moneytalk

La Belgique se porte plutôt bien et n'est pas menacée de devoir faire appel à une aide financière extérieure, comme la Grèce et l'Irlande, a affirmé samedi son ministre des Finances Didier Reynders, à la suite de rumeurs sur la situation du pays.

"Nous n'avons pas de vrai problème en Belgique pour l'instant (...) en raison de notre bonne situation", a affirmé M. Reynders à des journalistes qui l'interrogeaient sur le risque de contagion de la crise financière à son pays, du fait de l'incertitude politique qui y règne depuis des mois. "Non seulement nous sommes en ligne avec l'évolution en Allemagne", a-t-il souligné, en faisant allusion à la forte capacité exportatrice de la Belgique, mais "en Belgique nous bénéficions d'un niveau très correct de déficit et troisièmement, notre situation économique est bonne". "Nous finirons l'année avec un déficit budgétaire de 4,7% du PIB" et "quant à la dette son niveau est inférieur à celui du programme de stabilité" que la Belgique s'est fixé en accord avec l'UE, étant en dessous des 100% du PIB, a-t-il rappelé. "Nous sommes l'un des rares pays à être en ligne avec le programme de stabilité" qu'il s'est fixé en matière de déficit public et de dette, a ajouté M. Reynders.

Nos partenaires