RHJ dans le rouge

28/03/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Moneytalk

La holding qui s'est recentrée sur les services financiers ces dernières années a subi une importante perte l'année dernière alors que ses nouvelles activités stratégiques ne sont pas encore rentables.

RHJ dans le rouge

Spécialiste des groupes industriels japonais à ses origines, RHJ International a réorienté sa stratégie vers les services financiers ces dernières années. Le rachat de Kleinwort Benson en 2009 pour 225 millions de livres a été la pierre angulaire de cette stratégie, lui servant notamment à réaliser d'autres acquisitions comme KBC Asset Management Dublin ou Close Brothers Offshore. Cependant, la restructuration opérée ces dernières années et les synergies dégagées n'ont pas encore permis à RHJ International de rentabiliser ses activités, la division "services financiers" affichant une perte opérationnelle de 15,1 millions d'euros en 2012, contre -27,7 millions l'année précédente.

Le résultat net s'est par contre nettement dégradé de +8,5 millions à -84,4 millions, les chiffres de 2011 ayant été dopés par des plus-values sur la cession d'activités industrielles. Outre la division services financiers, la perte provient essentiellement des activités industrielles restantes et des coûts de holding (19,3 millions en 2012).

Cette année sera marquée par une nouvelle étape importante dans la stratégie de RHJ International avec la finalisation du rachat de BHF Bank par Kleinwort Benson pour 384 millions d'euros. Afin de financer cette opération, la filiale de RHJ International procédera à une augmentation de capital à laquelle la holding participera aux côtés de partenaires, ce qui aura pour conséquence de ramener sa participation dans Kleinwort Benson de 100% à 60%. Le principal enjeu pour la holding est évidemment de rentabiliser ses activités afin notamment de compenser les coûts de holding (estimés à 14,8 millions pour 2013).

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires