Richemont ralenti par l'Asie

21/01/13 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Moneytalk

Les chiffres de vente du numéro deux mondial du luxe ont refroidi l'ensemble du secteur, Richemont ayant dû faire une croix sur sa croissance à deux chiffres en Chine.

Richemont ralenti par l'Asie

L'horloger et bijoutier suisse a bouclé les trois derniers mois de 2012 sur un chiffre d'affaires de 2,86 milliards d'euros, en hausse de 9% en glissement annuel mais inférieur au consensus des analystes de 2,91 milliards. La déception est d'autant plus grande qu'à taux de change constants, la croissance plafonne à 5%.

Dans le détail, c'est surtout la zone Asie Pacifique qui a déçu avec une stagnation des ventes en glissement annuel au cours des 3 derniers mois de 2012. La zone de croissance par excellence était donc au point mort fin 2012, ce qui pose question pour 2013. Richemont n'a d'ailleurs pas apaisé ces inquiétudes en indiquant ne pas pouvoir prédire comment les ventes allaient évoluer en Asie au cours des prochains mois.

À noter que Richemont n'est pas le seul groupe occidental à avoir subi un net ralentissement en Chine fin 2012, Yum brands, première chaine de fast food en Chine, a ainsi vu ses ventes à périmètre comparable chuter de 6% entre octobre et décembre.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires