Ryanair et Delhaize plombent les marchés

04/09/13 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient en première partie de séance, les investisseurs se montrant déçu de la révision à la baisse de l'indicateur d'activité dans les services au mois d'août en zone euro.

Ryanair et Delhaize plombent les marchés

Les chiffres des ventes au détail en zone euro ont également déçu avec une croissance de 0,1% en juillet alors que les économistes tablaient sur 0,4%.

Europe : Ryanair - Easyjet

Sur les marchés d'actions, Ryanair dévissait à la mi-séance après avoir indiqué qu'il pourrait ne pas atteindre sa prévision d'un bénéfice net de 570 à 600 millions au cours de son exercice 2013-2014 (clos fin mars 2014).

Easyjet, la deuxième compagnie low cost européenne, était également affectée par ce profit warning de Ryanair.

Europe : ProSiebanSat - Iliad

La séance était également marquée par des ventes de participations. À Francfort, les fonds KKR et Permira ont annoncé la cession de plus de 10% dans ProSiebenSat pour 760 millions, ramenant leur participation à 33%.

À Paris, Xavier Niel, fondateur d'Iliad, a vendu 3% de la maison-mère de l'opérateur Free pour 320 millions. Il conserve toutefois une participation majoritaire dans Iliad.

Bruxelles : ThromboGenics - Delhaize

À Bruxelles, ThromboGenics tentait un nouveau rebond à la mi-séance alors que le titre affiche toujours un plongeon de 50% depuis le début de l'année.

Delhaize a annoncé que Pierre-Olivier Beckers, démissionnaire, sera remplacé en novembre par le néerlandais Frans Muller, dirigeant du géant allemand Metro. Le distributeur supprime de plus le poste de Chief executive officer de Delhaize America, sa principale filiale..

Bruxelles : Tessenderlo - Ablynx

Hors indice, Tessenderlo était stable après que la FSMA a indiqué que JP Morgan Asset Management avait pris une position à la baisse sur le groupe chimique représentant 0,5% du capital.

Les valeurs biotechs étaient globalement à la peine à l'image d'Ablynx qui abandonnait plus de 2% .

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en hausse saluant les indicateurs économiques meilleurs que prévu au niveau de l'activité manufacturière et des dépenses de construction.

Cédric Boitte

Nos partenaires