Samsung plonge de 7,45%

27/08/12 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Moneytalk

Suivant l'annonce de la condamnation du groupe sud-coréen à verser plus d'un milliard de dollars à Apple, Samsung a connu sa pire séance boursière depuis 4 ans.

Samsung plonge de 7,45%

Le verdict du jury californien dans l'affaire des brevets opposant Apple et Samsung est tombé vendredi soir et il est clairement en défaveur du groupe sud-coréen puisque le condamnant à des dédommagements de 1,05 milliard de dollars tout en le déboutant de ses demandes concernant la violation de brevets par le groupe à la pomme.

Samsung a indiqué qu'il allait demander au juge d'annuler cette décision. Les observateurs estiment toutefois plutôt qu'il pourrait décider d'interdire les smartphones et tablettes de Samsung à la vente aux États-Unis. Il peut également tripler le montant du dédommagement à Apple qui obtiendrait ainsi plus que les 2,45 milliards de dollars demandés. Le conglomérat sud-coréen a déjà pris la décision d'interjeter appel si le juge n'annulait pas le verdict du jury.

Les deux groupes ont également rendez-vous dans d'autres tribunaux de la planète où pour l'instant les verdicts ont plutôt été favorables à Samsung ou renvoyaient les deux groupes dos à dos comme en Australie, au Royaume-Uni et en Corée du Sud. Le cas n'est il est vrai pas simple à trancher, la question principale étant de savoir si les brevets violés par Samsung concernent des éléments brevetables.

Globalement, les réparations financières infligées à Samsung ne constituent pas un problème majeur pour le groupe qui est à la tête d'une trésorerie de 14 milliards d'euros, tout comme l'éventuelle des produits concernés par le procès. Par contre, cela pourrait se corser si le juge décide d'également interdire le nouveau Galaxy S3 dont le design dénote toutefois de ses prédécesseurs et des iPhone.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos