Sanofi souffre de la concurrence générique

02/05/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Moneytalk

Le groupe pharmaceutique français a vu ses ventes baisser de 5,3% et son bénéfice chuter d'un tiers au premier trimestre en raison de la perte de plusieurs brevets l'année dernière, dont celui protégeant le Plavix aux États-Unis.

Sanofi souffre de la concurrence générique

Sanofi a bouclé les trois premiers mois de l'année sur un chiffre d'affaires de 8,06 milliards d'euros, en baisse de 5,3% en glissement annuel, et un bénéfice net par action de 1,22 euro (-33,3%). Le groupe pharmaceutique français a tout particulièrement souffert de la perte de plusieurs brevets au cours de l'année 2012, dont celui protégeant le Plavix aux États-Unis où les ventes sont assurées par un partenaire qui verse des royalties à Sanofi. L'impact de la concurrence générique pour le Plavix outre-Atlantique ne s'est donc fait ressentir qu'au niveau des bénéfices, ce qui explique la chute beaucoup plus importante des profits.

Cependant, même au niveau des ventes, la croissance de 8,6% enregistrée par les plateformes de croissance du groupe (diabète, vaccins, nouveaux médicaments, pays émergents...) n'a pas pu compenser l'impact de la concurrence générique évalué à 553 millions.

À noter que les ventes de son insuline Lantus ont progressé de 21,3% à 1,33 milliard, Sanofi profitant notamment du report (pour plusieurs années) de la commercialisation du Degludec (une insuline plus performante que le Lantus développée par Novo Nordisk) aux États-Unis.

Par ailleurs, Sanofi a confirmé ses prévisions annuelles, tablant sur un bénéfice par action en baisse de 0% à 5%, le second semestre profitant d'une base de comparaison beaucoup plus favorable.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires