Savez-vous au juste dans quoi vous investissez avec des trackers ?

30/10/15 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Moneytalk

Les trackers deviennent de plus en plus populaires du fait de leurs faibles frais d'entrée et surtout de leurs faibles frais de gestion. Est-il vrai que certains trackers sont plus sûrs que d'autres ?

Savez-vous au juste dans quoi vous investissez avec des trackers ?

© iStock

Tracker, ETF, fonds indiciel

Un tracker, aussi appelé ETF (pour Exchange-Traded Fund), peut être décrit comme un fonds indiciel coté en Bourse. Les frais d'entrée (0,5% à 1%) sont moins élevés que pour les fonds (2 à 3%). Mais les frais de gestion récurrents sont surtout bien inférieurs (0,25 à 0,40%) à ceux des fonds d'action, qui sont en général compris entre 1,2% et 1,5%.

D'un simple clic, par le biais d'un tracker, vous investissez dans un indice (le Bel 20 ou l'Euro Stoxx 50, par exemple). Grâce à leurs faibles frais, mais aussi par le constat - démontré par un nombre croissance d'études - que la plupart des fonds ordinaires ne parviennent pas à battre constamment l'indice, les trackers sont en plein essor.

Un tracker physique ou synthétique ?

Ce qui est souvent peu connu, c'est l'existence de trackers physiques et synthétiques. Avec un tracker physique, vous investissez directement dans les composants de l'indice, c'est-à-dire les actions sous-jacentes de celui-ci.

Avec un tracker synthétique, vous n'investissez pas directement en Bourse mais dans une catégorie d'actifs appelée "produits dérivés", comme les options et les swaps. Ceux-ci imitent l'évolution de l'indice et sont émis par une institution financière.

Que choisir ?

Si l'émetteur du produit dérivé connaît des problèmes, il se pourrait qu'il ne puisse plus tenir ses promesses ; le produit dérivé risque alors de devenir sans valeur et le tracker synthétique voir une partie du portefeuille partir en fumée. Avec un tracker synthétique, vous courez donc tout de même davantage de risques par rapport au tracker physique.

C'est pourquoi nous avons une préférence pour les trackers physiques. Ces derniers entraînent cependant des frais un peu plus élevés ; leurs performances sont donc moindres que leurs petits frères synthétiques. Lisez le prospectus de votre tracker pour savoir s'il agit d'une version physique ou synthétique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires