Semaine mitigée en Bourse, difficile pour les matières premières

22/11/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une note positive, les investisseurs saluant la hausse à son plus haut niveau depuis avril 2012 du climat des affaires en Allemagne.

Semaine mitigée en Bourse, difficile pour les matières premières

Tendance hebdomadaire

La semaine a de nouveau été marquée par la Réserve fédérale américaine avec les déclaration du président du bureau de Saint-Louis de la Fed et la publication du compte-rendu de la dernière réunion. Les investisseurs en ont surtout retenu que la Fed pourrait réduire ses soutiens monétaires dès sa réunion de décembre, ce qui a amené les investisseurs à davantage de prudence après 6 semaines de hausse.

Europe : Easyjet - Novartis

Easyjet a profité d'un bon rapport annuel (exercice clos fin septembre) avec une hausse de 51% de son bénéfice net à 478 millions de livres et surtout, le versement d'un coupon exceptionnel de 44,1 pence par action en complément de son dividende ordinaire de 33,5 pence. Tout comme Ryanair, la deuxième compagnie low cost européenne s'est toutefois montrée plus prudente dans ses prévisions en raison de l'accroissement de la concurrence.

Novartis a fini la semaine quasiment inchangé, le groupe pharmaceutique suisse ayant annoncé l'activation d'un plan de rachat d'actions de 5 milliards de dollars. Après avoir cédé sa division diagnostics, Novartis envisage de se développer dans les domaines de la dermatologie, les affections respiratoires et les thérapies cellulaires.

Europe : Paddy Power - BHP Billiton

Paddy Power prévoit désormais que son profit opérationnel progressera au mieux de 5% cette année contre une précédente estimation de croissance d'au moins 10%. La société de paris irlandaise explique ce profit warning par le fait que les parieurs gagnent plus souvent lors des grands événements sportifs comme la Champions League.

Le secteur des matières premières a connu une nouvelle semaine difficile à l'image de BHP Billiton en raison du recul d'un indicateur industriel chinois et d'un rapport des analystes de Goldman Sachs qui tablent sur une chute de 15% des prix du minerai de fer et de l'or en 2014.

Bruxelles : Delta Lloyd - Solvay

Delta Lloyd s'est distingué tout au long de la semaine malgré l'abandon de son objectif d'une croissance de 3% par an de son dividende. L'assureur entend surtout se concentrer sur le renforcement de sa solvabilité et a également annoncé un plan de réduction de ses coûts.

Solvay a connu une semaine difficile avec les indicateurs économiques décevants en provenance de Chine et surtout, une recommandation de vente des analystes de JP Morgan Chase qui ont aussi abaissé leur objectif de cours à 84 euros.

Bruxelles : CFE - Nyrstar - TiGenix

CFE a profité de l'annonce d'un important contrat par sa filiale DEME. La co-entreprise formée par le groupe de dragage avec StarHigh a remporté le projet d'extension de l'île de Jurong à Singapour pour un montant d'un milliard de dollars.

Nyrstar fait de nouveau partie des déceptions de la semaine à cause de Talvivaara qui n'a pas obtenu les fonds nécessaires à sa survie et s'oriente donc bel et bien vers la faillite. Nyrstar a aussi été victime d'une succession de commentaires pessimistes d'analystes dont Goldman Sachs qui a prévu une augmentation de capital, ce qu'a démenti le groupe. Nyrstar a par ailleurs indiqué disposer d'une réserve de liquidités de 500 millions. Analyse ici.

TiGenix a connu pour sa part connu une semaine extrêmement mitigée après l'annonce d'une augmentation de capital de 12 millions réservée à Grifols. Analyse ici.

États-Unis : tendance

Comme en Europe, Wall Street a connu une semaine mitigée à cause de la Fed mais aussi des déclarations du célèbre investisseur activiste Carl Icahn. Le multimilliardaire américain s'est déclaré très prudent par rapport aux marchés craignant une forte correction des Bourses.

Nos partenaires