Semaine positive malgré le coup de froid américain

14/02/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Moneytalk

Les Bourses ont clôturé la semaine sur une note positive grâce aux chiffres du PIB de la zone euro et malgré la chute de 0,8% de la production industrielle en janvier aux États-Unis, la plus forte baisse depuis mai 2009.

Semaine positive malgré le coup de froid américain

Tendance hebdomadaire

Les marchés ont confirmé leur redressement alignant une seconde semaine de hausse consécutive, les investisseurs ayant surtout salué le discours de Janet Yellen devant le Congrès américain, la nouvelle présidente de la Fed faisant preuve d'optimisme sur l'économie et de prudence en matière de réduction des soutiens monétaires. Les indicateurs économiques décevants aux États-Unis, notamment le recul des ventes au détail, ont été mis sur le compte du froid tandis qu'en zone euro, la croissance s'est révélée supérieure aux attentes au 4e trimestre.

Europe : BNP Paribas - ING

En Europe, la semaine a été marquée par les résultats des banques. D'un côté, ING a positivement surpris avec un profit double du consensus à 539 millions. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice ajusté a bondi de 22% à 3,26 milliards grâce notamment aux mesures d'économies de coûts prises en parallèle de la restructuration du groupe.

D'un autre, les chiffres de BNP Paribas ont déçu avec un plongeon de 75% du profit au quatrième trimestre en raison d'une provision de 798 millions pour un risque d'amende aux États-Unis dans le dossier des transactions avec les pays interdits. Sur l'ensemble de l'année, son résultat ajusté baisse également de 5% en raison d'un recul de sa rentabilité que le groupe explique par ses investissements dans son expansion.

Europe : EDF - Total

EDF a profité de l'annonce d'une hausse de 7% de son bénéfice à 3,5 milliards en 2013, grâce notamment à la hausse des tarifs de l'électricité en France. Le premier producteur d'électricité en Europe a également annoncé une baisse de sa dette nette (de 39,2 à 35,5 milliards) et réduit son pic d'investissements en 2015 (de 15 à 14 milliards).

Total a publié un bénéfice en chute de 19% au 4e trimestre à 2,5 milliards portant le repli à 12% sur l'ensemble de l'année. À l'image des autres groupes pétroliers confrontés à une baisse des marges avec le développement de nouveaux gisements plus coûteux, Total vise une réduction de ses coûts et de ses investissements (de 28 à 26 milliards de dollars).

Bruxelles : Belgacom - Telenet

Belgacom a profité cette semaine d'un rapport positif des analystes de Berenberg Bank qui ont repris le suivi avec un conseil d'achat et un objectif de cours de 23 euros.

Telenet a connu une semaine plus difficile. Ses chiffres annuels sont ressortis globalement en ligne avec les attentes mais le câblo-opérateur s'attend à un ralentissement cette année, la croissance de ses revenus devant passer de 10% à 6-7% en raison notamment de l'ouverture du câble à la concurrence.

Bruxelles : Bpost - Banimmo

Bpost s'est distingué après ses chiffres annuels, le groupe ayant fait mieux que prévu au quatrième trimestre lui permettant de verser un dividende final de 0,20 euro par action (après l'acompte de 0,93 euro) contre un consensus de 0,15 euro.

Le rapport annuel de Banimmo était nettement moins favorable, le groupe immobilier ayant subi une perte de 4 millions et supprimé son dividende .

Événements à retenir la semaine prochaine

Lundi : PIB Japon, BHP Billiton (marchés US fermés)

Mardi : immatriculations Europe, indice ZEW, Coca-Cola, Air Liquide, Casino, Aedifica, Deceuninck

Mercredi : construction zone euro et US, minutes de la Fed, Lafarge, Crédit agricole, Peugeot, St Gobain, Ageas

Jeudi : indicateurs activité zone euro et Chine, prix à la consommation (IPC) US, Accor, Technip, Air France - KLM, Danone, Wal Mart, HP, EVS, Kinepolis

Vendredi : Axa, Kering

Nos partenaires