Série sicafis : Befimmo (14/14)

13/12/12 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Moneytalk

Befimmo est désormais la seule sicafi entièrement concentrée sur le segment des bureaux mais peut compter sur ses locataires publics pour stabiliser ses résultats. À noter qu'elle fait partie de l'indice Bel20 tout comme Cofinimmo.

Série sicafis : Befimmo (14/14)

Au 30 septembre, le patrimoine immobilier de Befimmo était valorisé à 1,98 milliard d'euros, stable par rapport à l'année précédente, les investissements (travaux) compensant la baisse de 1,04% de la juste valeur du portefeuille. La sicafi détient uniquement des bureaux en Belgique à l'exception d'un immeuble à Luxembourg et jouit d'un certain potentiel d'investissement étant donné que son taux d'endettement était de 45,5% au 30 juin.

Depuis le rachat de Fedimmo en 2006, Befimmo loue pas moins des deux tiers de son patrimoine immobilier à des institutions publiques (État fédéral, régions, instances européennes, etc.). Au 30 septembre, elle affichait ainsi un taux d'occupation de 95,54% sensiblement supérieur à la moyenne du marché des bureaux. Le rendement brut (sur la base d'un taux d'occupation de 100%) atteignait 7,08%.

Ces derniers mois, Befimmo a annoncé plusieurs mesures de simplification de ses structures comme le rachat des 10% de Fedimmo qu'elle détenait pas encore et la suppression du rôle de gérant statutaire de AG Real Estate lui permettant d'augmenter au total son bénéfice par action de 0,10 euro par an. Cela consolide donc le dividende qui doit atteindre 3,45 euros bruts pour 2012, soit un rendement net de 5,6% tenant compte d'un précompte de 21% pour l'acompte sur dividende de 2,59 euros bruts (déjà détaché et versé le 20 décembre) et de 25% pour le solde versé en 2013. Sur la base d'un précompte global de 25%, le rendement net serait de 5,4%.

À noter que Befimmo affiche une décote sensible en Bourse par rapport à sa valeur intrinsèque de 56,78 euros.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires