Série sicafis : Intervet Retail (11/14)

10/12/12 à 15:01 - Mise à jour à 15:01

Source: Moneytalk

Intervest Retail vise à devenir la sicafi de référence en matière de commerces urbains, une stratégie rémunératrice mais exigeant également de la patience.

Série sicafis : Intervet Retail (11/14)

Le patrimoine immobilier de la sicafi commerciale affichait une juste valeur de 367,3 millions d'euros à la fin septembre, en légère hausse de 1,5% en glissement annuel. Intervest Retail se concentre exclusivement sur les immeubles commerciaux (en ville ou dans des centres commerciaux) situés en Belgique (68% en Flandre). Les magasins de mode (vêtements, chaussures et accessoires) représentent la moitié du portefeuille contre à peine 10% pour la grande distribution.

En termes de résultats, la sicafi profite de l'indexation de loyers ainsi que de l'acquisition en octobre 2011 d'un complexe commercial à Namur. Entre janvier et septembre, le résultat distribuable a ainsi progressé de 4% à 10 millions d'euros. À noter que le taux d'occupation reste élevé à 97,4% à la fin septembre.

En termes de perspectives, Intervest Retail dispose d'une certaine marge de manoeuvre avec un taux d'endettement de 36%. La sicafi se montre toutefois assez sélective en matière d'investissements et se concentre sur les commerces urbains qui devraient représentaient 65% du portefeuille à terme contre 48% actuellement.

Intervest Retail a d'ores et déjà indiqué qu'elle relèvera à nouveau légèrement son dividende brut à entre 2,58 et 2,63 euros pour 2012, soit un rendement net d'environ 4,1% tenant compte d'un précompte mobilier de 25% applicables dès 2013. Par ailleurs, la sicafi affiche une légère prime en Bourse par rapport à sa valeur intrinsèque de 45,38 euros par action.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires