Série sicafis : Leasinvest (6/14)

04/12/12 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Moneytalk

Cette sicafi diversifiée se concentre sur la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg. Elle s'est distinguée par une croissance rapide, stratégie que la sicafi ne pourra poursuivre qu'en renforçant ses fonds propres étant donné la forte hausse de son taux d'endettement.

Série sicafis : Leasinvest (6/14)

Leasinvest semble être arrivé à un moment charnière de sa politique d'investissements qui a gonflé la juste valeur de son patrimoine immobilier de 21,3% sur les neufs premiers mois de l'année à 600,3 millions d'euros. La sicafi affiche en effet dorénavant un taux d'endettement de 56,12% (contre 47,29% à la fin 2011), un niveau proche des 60% considérés comme la limite maximale.

En termes de diversification, Leasinvest a également franchi plusieurs seuils depuis le début de l'année : le Grand-Duché de Luxembourg représente désormais 51% du portefeuille (49% en Belgique) et la part des bureaux est devenue minoritaire (baisse de 54% à 45%) en raison des investissements dans les immeubles commerciaux (poids dans le portefeuille en hausse de 20% à 30%).

À la fin septembre, Leasinvest affichait un taux d'occupation (94,45%) et un rendement théorique (7,34%) corrects. À noter que les résultats de la sicafi ne profiteront (en apparence) pas de la croissance du portefeuille immobilier, la base de comparaison étant biaisée par les garanties locatives (rupture anticipative de baux) reçues l'année dernière. La sicafi prévoit donc de verser un dividende stable par rapport aux 4,15 euros bruts de l'exercice 2011, ce qui correspond à un rendement net de 4,65% (précompte mobilier de 25%). Le dividende évoluera sans doute assez lentement au cours des prochaines années étant donné la forte hausse du taux d'endettement.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires