Stabilisation des marchés

28/08/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont limité leurs pertes en fin de séance saluant le rebond des marchés américains où les investisseurs temporisaient les craintes concernant la Syrie.

Stabilisation des marchés

© REUTERS

Au niveau macro-économique, les indicateurs du jour étaient globalement décevants. Les promesses de ventes de logements ont ainsi reculé de 1,3% en juillet aux États-Unis et les ventes de détail ont baissé de 0,2% en juin en Italie .

Europe : Bouygues - Accor

Sur les marchés d'actions, Bouygues a profité de la publication de chiffres trimestriels sensiblement supérieurs aux attentes, son bénéfice opérationnel ayant progressé de 10% à 432 millions alors que les analystes tablaient sur un repli à 358 millions.

Accor, le premier exploitant européen d'hôtels, a par contre déçu les marchés, son bénéfice net ayant reculé de 212 à 198 millions au premier semestre alors que les analystes tablaient sur des résultats stables.

Europe : Statoil - Ryanair

À Oslo, Statoil était recherchée après l'annonce d'une nouvelle découverte de pétrole au large des côtes canadiennes dans la zone du Flemish Pass. Les analystes de Bank of America ont de plus relevé leur conseil à acheter sur le premier groupe pétrolier norvégien.

Ryanair est resté à la traîne à la suite de la décision des autorités de la concurrence britannique l'obligeant à passer sous les 5% du capital d'Aer Lingus. La compagnie a indiqué qu'elle allait faire et maintient son projet maintes fois recaler de fusionner avec sa compatriote.

Bruxelles : GDF Suez - Ackermans & van Haaren

Au sein du Bel20, GDF Suez a profité d'un rapport des analystes de Crédit Suisse qui ont relevé leur conseil à surperformance et leur objectif de cours à 19,50 euros.

Les chiffres semestriels d'Ackermans & Van Haaren ont par contre été sanctionné malgré un bond de 40% de son bénéfice net à 94,8 millions. Cette hausse des profits provient il est vrai d'une plus-value de 34 millions sur la cession d'une participation.

Bruxelles : Agfa Gevaert - Cardio3Biosciences

Hors indice, Agfa Gevaert a chuté après la publication de chiffres trimestriels mitigés avec un recul de 6% de son chiffre d'affaires mais un bond de son bénéfice opérationnel de 32 à 36 millions. À noter que sa dette nette a augmenté de 291 à 299 millions.

Les chiffres de Cardio3Biosciences ont également été mal accueillis par les marchés, la société n'ayant que très légèrement réduit sa perte nette à 6,4 millions.

États-Unis : tendance

Wall Street évoluait en hausse à la mi-séance, les investisseurs relativisant l'impact d'une intervention occidentale en Syrie après le plongeon des Bourses ce mardi.

États-Unis : Joy Global

Le spécialiste américain des équipement miniers Joy Global ne profitait pas du rebond des Bourses après que le patron de la société a déclaré que le secteur devenait de plus en plus difficile, les clients limitant leurs dépenses à la suite de la baisse du cours des matières premières, ce qui pèse sur leurs profits.

Cédric Boitte

Nos partenaires