Stabilisation des marchés

28/05/14 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient hésitants à la mi-séance, faute de point de repère économique.

Stabilisation des marchés

En Allemagne, la hausse du nombre de chômeurs en mai a toutefois surpris.

Europe : Ahold - Nestlé

Ahold était délaissé à la suite de résultats trimestriels décevants, son résultat opérationnel ayant reculé à 392 millions contre un consensus de 399 millions.

Nestlé étend sa gamme de soins pour la beau en Amérique du Nord en rachetant pour 1,4 milliard de dollars les droits commerciaux pour des produits de Valeant. Cela n'avait toutefois pas de réel impact sur le titre du géant suisse à la mi-séance.

Europe : GSK - Osram

GlaxoSmithKline chutait à la suite l'ouverture d'une enquête au Royaume-Uni concernant l'affaire de corruption en Chine.

Osram plongeait à la suite d'un avertissement sur résultats. L'ancienne filiale de Siemens a prévenu que son chiffre d'affaires pourrait ne pas progresser au cours de son exercice clos fin septembre alors qu'il prévoyait une croissance d'au moins 3% en janvier.

Bruxelles : Delhaize- AB InBev

Delhaize chutait à la mi-séance à la suite d'une nouvelle démission, Dirk Van Den Berghe ayant annoncé qu'il allait quitter son poste de CEO de Delhaize Belgique et Luxembourg.

AB InBev était également sous pression à la mi-séance.

Bruxelles : RealDolmen - BNB

Hors indice, RealDolmen se distinguait après ses chiffres annuels, son bénéfice opérationnel récurrent ayant bondi de 1,7 à 11,6 millions. Le groupe a par ailleurs dévoilé être en négociation pour la vente de sa filiale française Airial.

Le titre BNB chutait à la suite du détachement du coupon donnant droit au dividende annuel de 165,60 euros brut par action.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en hausse mardi, saluant une série d'indicateurs économiques rassurants, notamment eu niveau des commandes de biens durables et de la confiance des consommateurs.

Nos partenaires