Sueurs froides pour les shorters sur Peugeot

07/01/13 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Moneytalk

Le titre Peugeot a fortement rebondi ces derniers jours malgré la publication de chiffres d'immatriculations en forte chute en décembre en Europe.

Sueurs froides pour les shorters sur Peugeot

Le deuxième constructeur automobile n'a fait aucune communication de nature à doper le cours mais les rumeurs, émanant la plupart du temps d'analystes, ont circulé bon train. Il fût ainsi question d'extension du partenariat entre General Motors et Peugeot sur le continent américain, de cession de la participation majoritaire du groupe dans l'équipementier automobile Faurecia, etc.

Difficile toutefois d'expliquer une hausse de 20% depuis le début de l'année uniquement par quelques rumeurs. L'impact de ces dernières est en fait accentué par la très faible valorisation du groupe par rapport à ses actifs et surtout, par l'importance des paris à la baisse sur le titre.

À la fin 2012, les investisseurs pariant sur une baisse de Peugeot représentaient ainsi 17% du capital disponible, ce qui provoque un effet boule de neige lors d'une hausse accompagné du dénouement de ces positions à la baisse.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires