Sur quel type de fonds obligataires payez-vous le moins d'impôt ?

03/04/17 à 15:13 - Mise à jour à 15:12

Source: Moneytalk

On conseille souvent aux personnes désireuses d'acheter un fonds d'obligations d'opter pour une version de distribution. Est-ce ce qu'il y a de plus intéressant sur le plan fiscal ? Et échappez-vous à la taxe Reynders ?

Sur quel type de fonds obligataires payez-vous le moins d'impôt ?

© Dino

Capitalisation ou distribution ?

Pour pas mal de fonds, vous pouvez choisir entre deux types de fonds, notamment les fonds de capitalisation et les fonds de distribution. Pour un fonds de capitalisation, soit un fonds sans coupon, les revenus sont thésaurisés. Pour un fonds de distribution, soit un fonds avec coupon, en tant qu'investisseur, vous recevez chaque année des revenus de ce fonds. Mais si vous achetez un fonds d'obligations, il est souvent recommandé de toujours choisir la version de distribution, même si vous n'avez pas du tout besoin d'un coupon annuel.

Fiscalement plus intéressant ?

Si vous achetez un fonds obligataire de capitalisation, vous payez 30% de précompte mobilier sur la plus-value réalisée lors de la vente. Cette taxe sur la plus-value à la vente est également appelée taxe Reynders. Si vous achetez une version de distribution, vous payez à première vue tout autant. Car vous payez dans ce cas 30% de précompte mobilier sur le versement du coupon annuel, mais également 30% sur la plus-value réalisée lors de la vente. Vous payez donc ici aussi 30% de taxes sur le bénéfice réalisé et vous n'échappez donc pas à la taxe Reynders.

Le plus avantageux ?

Pour les fonds obligataires, il est tout de même plus intéressant, sur le plan fiscal, de choisir un fonds de distribution. Pour les deux fonds, vous ne payez pas de taxe d'entrée, mais à la sortie, vous payez 1,32% de taxe sur la valeur du fonds de capitalisation. Ce n'est pas le cas pour un fonds d'obligations dans la version de distribution, de telle sorte que celui-ci s'avère un peu plus avantageux.

Nos partenaires