Tensions boursières tout azimut

09/07/12 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Moneytalk

Les marchés obligataires européens se sont à nouveau tendus avec des taux espagnols à plus de 7% alors que la résolution de la crise européenne semble faire du surplace.

Tensions boursières tout azimut

© REUTERS

Les Bourses européennes ont clôturé la séance en territoire négatif déprimées par l'ouverture en baisse de Wall Street et un regain de tensions sur les marchés obligataires européens alors que les effets positifs du sommet européen de fin juin sont en train de s'estomper.

Le retour des tensions sur les taux obligataires ont donc orienté les Bourses dans le rouge: le taux à 10 ans de l'Espagne est repassé au-dessus de 7%, une première depuis le 19 juin, tandis que celui de l'Italie évolue au-delà de 6%.

L'ouverture de la saison des résultats avec les chiffres d'Alcoa en soirée a ajouté une couche de stress aux marchés alors que des mauvaises surprises sont anticipées.

Europe

Aux actions, les secteurs défensifs étaient mis à l'honneur en ce début de semaine. La remontée des télécoms dans les secteurs favoris de Nomura Securities avait également une influence positive sur les valorisations du secteur. France Telecom et Vodafone ont clôturé en territoire positif.

Par contre, les secteurs cycliques étaient à la peine. ArcelorMittal était en net recul à la Bourse d'Amsterdam alors que le groupe est à la recherche de nouvelles réductions de coûts qui pourraient se solder par de nouvelles fermetures de sites de production.

Le secteur bancaire était également en petite forme alors que le scandale du Libor éclabousse de plus en plus de noms européens. Deutsche Bank est dans la ligne de mire.

Notons, la forte correction du détaillant allemand Metro, dont le CFO a indiqué que l'austérité aurait une influence négative sur les chiffres du groupe.

Bruxelles

A Bruxelles, les secteurs défensifs étaient également plébiscités. Mobistar et Belgacom font partie des rares actions en hausse dans le Bel 20 en fin de séance.

En queue de Bel 20 ont retrouvait en toute logique les actions cycliques, à l'image de Nyrstar et Umicore. Nyrstar perdait même plus de 6% alors que KBC a réduit son objectif de cours sur l'action de 9,50 EUR à 6,50 EUR.

Etats-Unis

La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi, à l'approche d'une saison des résultats qui fait craindre aux investisseurs des rendements en-deçà des attentes. Alcoa ouvre le bal des résultats en fin de journée aux Etats-Unis.

Karine Huet

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos