Transocean bouté hors du Brésil

28/09/12 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Moneytalk

Bien que passée relativement inaperçue, la fuite de 3600 barils de pétrole par une plateforme de forage au large des côtes brésiliennes pourrait avoir des conséquences financières extrêmement élevées pour Transocean.

Transocean bouté hors du Brésil

Un tribunal brésilien a laissé hier 30 jours à Transocean pour cesser ses activités au Brésil, cette injonction étant liée à une enquête menée à la suite de la fuite de pétrole (estimée à 3600 barils), au printemps dernier, de la plateforme de forage de Transocean louée par Chevron pour l'exploitation du gisement Frade.

Transocean ne loue pas moins de 10 installations au Brésil (ayant représenté 11% de ses revenus au premier semestre), dont 8 au groupe pétrolier brésilien (contrôlé par l'État) Petrobras qui a fait d'importantes découvertes en haute mer au cours de la dernière décennie.

On se souviendra également que Transocean était propriétaire de la plateforme qui a explosé en 2010 dans le Golfe du Mexique, provoquant une gigantesque marée noire.

Quoi qu'il en soit, le groupe américano-suisse a annoncé son intention de faire appel, soutenu dans sa démarche par Petrobras dont les projets de développement seraient affectés s'il devait se passer des 8 installations du leader mondial des plateformes de forage.

Tant Petrobras que Transocean risquent donc de perdre gros s'ils ne parviennent pas à convaincre la justice brésilienne de se raviser.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires