UCB progresse pas à pas

30/09/13 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Moneytalk

Le Cimzia d'UCB a reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines pour le traitement de l'arthrite psoriasique et va collaborer avec Vectura dans le domaine des maladies inflammatoires graves des voies respiratoires.

UCB progresse pas à pas

Confirmant la montée en puissance de son trio de nouveaux médicaments Cimzia - Vimpat - Neupro, UCB a franchi une nouvelle étape importante dans la réalisation du potentiel du Cimzia avec l'autorisation par la FDA américaine de sa commercialisation pour l'indication de l'arthrite psoriasique. Au cours du premier semestre, le Cimzia a atteint des ventes de 272 millions et devrait friser les 600 millions sur 12 mois, ce qui reste encore bien en-deçà de son potentiel évalué à 1,5 milliard (d'ici 5 ans) par UCB. Au total, le groupe biopharmaceutique table à terme sur des ventes d'au moins 3,1 milliards pour le trio Cimzia - Vimpat - Neurpo, soit quasi autant que son chiffre d'affaires total actuel.

Par ailleurs, l'accord noué entre UCB et Vectura confirme la spécialisation du groupe biopharmaceutique sur les affections graves du système immunitaire (polyarthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, etc.) et du système nerveux central (épilepsie, parkinson...). À l'image du partenariat avec Amgen pour l'anti-sclérostine (phase 3 contre l'ostéoporose) et désormais de l'alliance avec Vectura pour les maladies inflammatoires graves des voies respiratoires, UCB confie ses autres découvertes à des sociétés spécialisées dans le domaine, le groupe belge n'ayant pas la taille suffisante que pour multiplier les spécialisations.

Globalement, UCB poursuit donc son développement. En Bourse, les investisseurs semblent toutefois s'impatienter, la hausse des ventes des nouveaux médicaments et l'avancement du pipeline de produits en développement étant comme de coutume trop lent à leur goût.

Cédric Boitte

Nos partenaires