Umicore arrivé au bout du tunnel

06/02/15 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Moneytalk

Après 3 années de déclin, Umicore table enfin sur un redressement de ses résultats à partir de 2015. Le groupe entend également simplifier ses structures. Les analystes se montrent confiants mais espèrent se positionner à bon compte.

Umicore arrivé au bout du tunnel

Plancher

Umicore a réalisé un profit opérationnel de 274 millions en 2014, dans le haut de sa fourchette (250-280 millions) mais très loin des 416 millions de 2016. Depuis, le groupe a notamment souffert de la chute du prix des métaux précieux, ce qui influe sur les profits de son importante division Recyclage (22% des revenus et 43% des bénéfices). La récente stabilisation des cours combinée à la croissance d'autres activités doit toutefois permettre au groupe de renouer avec la croissance en 2015.

Miser sur ses forces

En marge de ses résultats, le groupe a annoncé la cession des activités de produits chimiques à base de zinc et de matériaux de construction (dont VM Zinc). Un partenaire sera recherché pour d'autres activités. Cela va permettre à Umicore de se concentrer sur les catalyseurs, où il compte profiter du renforcement progressif des normes environnementales, et le recyclage, Umicore ayant investi dans une augmentation de 40% de sa capacité de traitement afin de faire face à l'afflux de batteries (smarpthones, voitures hybrides, etc.). La division Energy materials fournit pour sa part les formulations prêtes à être utilisées par les producteurs de batteries.

Analystes confiants

Les analystes de la Banque Degroof et de KBC Securities ont relevé leur objectif de cours à respectivement 39 euros et 40 euros. Petercam vise également 40 euros. Globalement, l'avis est à accumuler, la confiance envers l'évolution des résultats se heurtant à la hausse rapide de l'action depuis 1 mois. L'achat franc ne sera donc de mise qu'en cas de repli (temporaire).

En savoir plus sur:

Nos partenaires