Un allié chinois pour Peugeot

21/01/14 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Moneytalk

Peugeot a confirmé étudier une levée de fonds de 3 milliards et discuter avec Dongfeng mais la stratégie du groupe demeure assez floue. Les marchés l'ont fait payer au titre ces 2 derniers jours.

Un allié chinois pour Peugeot

La tension monte sur PSA Peugeot Citroën (Peugeot) dont les marchés attendent davantage que la confirmation de discussions son partenariat avec Dongfeng et une augmentation de capital de l'ordre de 3 milliards. Dongfeng, partenaire de Peugeot en Chine, et l'État français participeront au refinancement selon le gouvernement hexagonal.

À l'heure actuelle, on ne sait toutefois pas combien ils injecteront et quelle sera leur participation. Selon certaines rumeurs, leur contribution respective s'élèverait à 750 millions, correspondant à une participation de 14% sur la base d'un prix de souscription de 7,50 à 8 euros par action et tenant compte d'une augmentation de capital de 1,5 milliard sur les marchés .

Les 3 milliards ainsi levés par Peugeot serviraient à assurer son développement à moyen terme (internationalisation, gamme, plateformes, moteurs). Cependant, cela n'effacera pas le handicap de taille du constructeur automobile européen français qui plafonne à moins de 3 millions de véhicules par an, largués par les leaders mondiaux (Volkswagen, Toyota, General Motors, alliance Renault-Nissan) qui dépassent les 8 millions et même dépassé par Fiat qui dépasse les 4 millions. Ce n'est évidemment pas anodin au vu des coûts de développement élevés dans le secteur automobile.

Cédric Boitte

Nos partenaires