Une donation via de l'argent emprunté c'est possible avec le credit bullet

21/10/16 à 15:47 - Mise à jour à 15:45

Source: Moneytalk

Vous désirez offrir une partie de votre portefeuille-titres à votre enfant et l'aider de la sorte dans l'achat d'une habitation. De plus en plus souvent, les banquiers proposent dans ce cas de conserver votre portefeuille et d'emprunter le montant à un taux très bas. Comment cela fonctionne, au juste ?

Une donation via de l'argent emprunté c'est possible avec le credit bullet

© iStock

Conserver le portefeuille ?

Imaginons. Vous avez un portefeuille-titres de 500.000 euros et vous aimeriez donner 100.000 euros à votre fille, qui a des projets de construction ou de rénovation. Si vous disposez d'un service de private banking ou de personal banking (à partir de +/- 250.000 euros), il y a beaucoup de chance pour que votre banquier vous propose alors d'emprunter ces 100.000 euros, maintenant que les taux d'intérêt sont très faibles. Vous ne devez dans ce cas pas offrir une partie de votre portefeuille. Vous empruntez simplement 100.000 euros par le biais d'un crédit bullet, que vous offrez ensuite à votre fille. Votre portefeuille d'investissement reste dès lors intact, ce qui est bien sûr une bonne affaire pour votre banquier.

Comment cela fonctionne-t-il au juste ?

Avec un crédit bullet, vous ne payez que les intérêts pendant la durée de votre crédit, le capital (100.000 euros) est remboursé à l'échéance. Le portefeuille peut être utilisé comme garantie, de telle sorte que le banquier ne court aucun risque. Il peut ainsi vous donner un taux intéressant.

Une bonne idée ?

Tout dépend bien sûr des conditions concrètes. En règle générale, les investisseurs avec un profil dynamique (75% d'actions ou plus) ou neutre (50% d'actions) y font souvent une bonne affaire à long terme. Mais vous devez être prêt à prendre un certain risque !

Exemple concret

Si vous démarrez aujourd'hui un crédit bullet dans le cadre de la situation esquissée, vous payerez un taux d'environ 1,75% sur le capital de 100.000 euros. Si vous investissez de manière dynamique ou neutre, à long terme, vous obtiendrez en général un rendement un peu plus élevé que ces 1,75%. Financièrement, c'est donc une bonne affaire. Mais la probabilité existe aussi que vous ayez une ou plusieurs années de rendement sévèrement négatif (par ex. -30% comme en 2008) de votre portefeuille et que vous deviez en outre encore payer 1,75% d'intérêts sur ces 100.000 euros.

Il est par ailleurs également possible que votre crédit bullet arrive à échéance et que vous deviez rembourser le capital juste au moment où votre portefeuille a pris un plongeon. En bref, cette technique n'est à recommander que si vous ne vous préoccupez pas du fait que votre portefeuille puisse avoir des performances négatives pendant plusieurs années. Accordez aussi suffisamment d'attention aux conditions (taux, durée, prolongation possible de la durée...).

Nos partenaires