Une semaine finalement très calme

02/05/14 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé la semaine sur une note mitigée, les investisseurs se montrant partagés entre un rapport sur l'emploi américain sensiblement meilleur que prévu et les tensions en Ukraine.

Une semaine finalement très calme

© REUTERS

Tendance hebdomadaire

Malgré de nombreux événements, la semaine s'est avérée relativement calme en Bourse avec au final, une légère hausse pour la plupart des indices. La Fed a comme prévu décidé de réduire son programme de rachat mensuels d'actifs de 10 milliards de dollars, le QE3 revenant à son niveau de départ de septembre 2012. La tendance a par ailleurs été soutenue par des résultats globalement meilleurs que prévu et de nombreuses opérations de fusion et acquisition.

Europe : Deutsche Bank - BNP Paribas

Le secteur bancaire a connu une semaine plutôt positive grâce à l'accueil plutôt favorable des marchés aux critères retenus pour les prochains tests de résistance des banques européennes. Deutsche Bank a par ailleurs fait moins pire que prévu, son bénéfice trimestriel ayant chuté de 34% à 1,1 milliard contre un consensus de 1 milliard.

BNP Paribas a par contre chuté malgré une hausse de 5% de son bénéfice au premier trimestre à 1,7 milliard. La banque française a averti qu'il pourrait se voir infliger une lourde amende aux États-Unis dans le dossier des transactions avec les pays interdits, amende pouvant être supérieure aux provisions de 1,1 milliard de dollars déjà actées.

Europe : AstraZeneca - Alstom

La semaine a de nouveau été marquées par les opérations de fusion et acquisition. AstraZeneca a refusé l'offre améliorée de Pfizer d'un montant de 63 milliards de livres, soit 50 livres par action.

Alstom a par ailleurs annoncé privilégier l'offre de 12,4 milliards de General Electric pour la vente de ses activités énergie, poussant Siemens à entrer en négociations avec Rolls Royce pour la reprise d'activités concurrentes.

Bruxelles : UCB - Umicore

Belgacom s'est distingué profitant de l'annonce de la finalisation de la revente de Telindus France à Vivendi pour 95 millions ainsi que des bons résultats publiés par Orange qui dopé le secteur.

Le trading update trimestriel d'Umicore a déçu. Le groupe a annoncé une hausse de 1% de son chiffre d'affaires mais les ventes de sa division Recyclage, la plus rentable, ont chuté de 16%. Umicore a ainsi abaissé ses prévisions de résultat opérationnel à entre 250 et 280 millions contre une précédente estimation d'environ 300 millions..

Bruxelles : Option - Tessenderlo

Option s'est envolé, le groupe étant manifestement parvenu à rassurer avec ces dernières semaines l'annonce d'une levée de fonds et d'un nouveau modèle d'affaires ainsi que la nomination de 3 nouveaux administrateurs avec un CV appréciable.

Les chiffres trimestriels de Tessenderlo ont été saluées, sa croissance organique ayant atteint 3,8% au premier trimestre. Le groupe chimique indique toutefois que sa rentabilité reste sous pression et ne s'attend qu'à une timide progression de ses bénéfices en 2014.

Événements à retenir la semaine prochaine

Lundi : activité services US, indicateur manufacturier Chine, Pfizer, AIG

Mardi : activités services Europe, UBS, Lafarge, Lufthansa, Adidas, Barclays, Walt Disney, Fiat, BMW, Solvay, MDxHealth, Home Invest

Mercredi : activité services Chine, Société Générale, Siemens, ING, AB InBev, Alstom, Crédit agricole, CGG, Mondelez, Transocean, Tesla, Allergan, HSBC, Sainsburry, Swiss Re, Delhaize, Dexia

Jeudi : production industrielle Allemagne, réunion BCE, commerce extérieur Chine, Toyota, Repsol, Symantec, BT, Adecco, Munich Re, Deutsche Telekom, Enel, Connect

Vendredi : Vestas, Telefonica, ArcelorMittal, Alcatel-Lucent, Belgacom

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos