Une semaine indécise

23/08/13 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Moneytalk

Les marchés boursiers ont clôturé la semaine sur une légère hausse après des chiffres meilleurs que prévu au niveau de la confiance des consommateurs dans la zone euro et de la croissance du Royaume-Uni au second trimestre.

Une semaine indécise

© REUTERS

L'indécision a prédominé sur les Bourses européennes qui clôturent cette semaine sur une note mitigée. Les investisseurs sont en fait restés prudents étant donné que le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine n'a pas réellement clarifié l'évolution de la politique dans les mois à venir de la banque centrale des États-Unis. De plus, la dégradation de la santé financière des pays émergents a inquiété, les banques centrales du Brésil, de Turquie et surtout, d'Inde ayant dû intervenir afin de soutenir leur monnaie. Du côté positif, les indicateurs d'activité préliminaires du mois d'août semblent confirmer la sortie de récession de la zone euro.

Europe : Glencore Xstrata - BHP Billiton

Le secteur des matières premières a connu une semaine mouvementée. Glencore a ainsi annoncé des dépréciations de 7,7 milliards de dollars sur les activités de Xstrata récemment rachetées. Le titre n'a toutefois pas été sanctionné par les investisseurs étant donné que son bénéfice ajusté est ressorti supérieur aux attentes des analystes malgré une chute de 40% à 2 milliards de dollars.

BHP Billiton n'a par contre pas réussi à atteindre le consensus. Le premier groupe minier mondial a subi une baisse de 8,7% de ses revenus et une chute de 29,5% de son bénéfice au cours de l'exercice écoulé.

Europe : Heineken - KPN

Le brasseur livré des chiffres semestriels décevants marqués par un recul de 3% des volumes de bière écoulés au premier semestre en raison de la chute de 8% des ventes en Europe à la suite du printemps maussade et de la hausse des taxes en France. Heineken a ainsi vu son bénéfice reculer de 1% et table dorénavant sur des chiffres 2013 par rapport à 2012.

Concernant KPN, America Movil a indiqué avoir réuni les financements pour son offre de rachat de 7,2 milliards des 70% de KPN qu'il ne détient pas encore. Toujours dans le cadre de la consolidation du secteur des télécoms européens, le président des autorités de la concurrence a indiqué n'avoir aucune objection concernant la reprise de Kabel Deutschland par Vodafone.

Bruxelles : D'Ieteren - ThromboGenics

Les deux sociétés publieront leurs chiffres semestriels la semaine prochaine. Du côté de D'Ieteren, l'optimisme est de mise, le groupe ayant dû avoir profité du printemps froid grâce à sa filiale Belron, leader mondial du vitrage automobile.

Concernant ThromboGenics, l'inquiétude prédomine, les marchés craignant que les ventes de Jetrea (seul médicament commercialisé de la société) ne répondent pas aux attentes après les mises en garde des analystes de JP Morgan et de Kempen.

Bruxelles : Ablynx - TiGenix

En termes de publication de chiffres, la semaine a été dominée par les sociétés biotechnologiques à Bruxelles avec Ablynx, MDxHealth et TiGenix. Ablynx a vu ses revenus chuter de plus de 20% mais a ramené sa perte nette de 13,6 à 10,5 millions. La société a indiqué disposer d'une trésorerie de 72 millions représentant 3 années d'activité au niveau actuel.

TiGenix a par contre vu ses ventes semestrielles augmenter de 55% à 2,3 millions et sa perte nette a baissé de 10 à 9 millions mais la société a indiqué qu'il lui manquait toujours 12 millions et n'exclut pas une nouvelle augmentation de capital même en cas de signature d'un partenariat pour le Cx601, son programme le plus avancé dans la dernière phase des études cliniques pour le traitement des fistules périanales.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont mis fin à deux semaines de baisse en rebondissant légèrement. La tendance demeure toutefois hésitante alors que se profile dans quelques semaines la réunion de la Fed au cours de laquelle elle devrait réduire la voilure de son plan de rachat de Bons du trésor américain et de titres liés à des crédits hypothécaires.

Cédric Boitte

Nos partenaires